En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Les partenariats culturels

La RATP entretient depuis longtemps une relation privilégiée avec la littérature et plus spécifiquement la poésie. Plus de 80 % des voyageurs déclarent lire durant leurs trajets sur ses réseaux. La RATP est ainsi partenaire de nombreux événements littéraires comme Lire en fête, le Salon du Livre, le Printemps des poètes...

Jouons sur les mots avec « Des lignes et des rimes »


En 2012, la RATP a lancé une nouvelle campagne, « Des lignes et des rimes ». En ce début d’année, le thème retenu porte sur le sourire. Le site ratp.fr vous les fait découvrir : partez à la suite de Arthur Rimbaud, Emile Verhaeren, Alfred de Vigny et Claude Roy pour quelques secondes de bonheur...

Leurs poèmes vous accompagneront pendant plusieurs semaines sur les quais des stations de métro et gares RER.

En vers et pour tous


Au-delà des grands poètes, Verlaine, Rimbaud, Apollinaire, que la RATP affiche depuis 1992, l’entreprise a également permis aux amoureux de la poésie de participer à plusieurs concours de poésie. Depuis les années 2000, 6 concours ont vu à chaque fois près de 10 000 participants sous la présidence de personnalités des Arts et des lettres comme Yann Queffelec, Pierre Perret, Jacques Weber, -M-, Sapho, David Foenkinos et plus récement Stéphane De  Groodt. Les lauréats ont trouvé leurs poèmes sur les quais, dans les rames et sur notre site web aux côtés de Verlaine, Hugo, Villon et autre Garcia Lorca. Ces dernières années, la RATP a diversifié son action envers la littérature avec l’opération Paroles’n'Rock qui se concrétise par l’affichage de paroles de chansons d’artistes internationaux se produisant sur la scène du festival Rock en Seine.

Gallimard, remarquable centenaire


 

Centenaire de la Maison GallimardLa célèbre maison d'édition Gallimard a fêté ses 100 ans en 2011. Partenaire officiel de ce prestigieux événement, la RATP l’a accompagné tout au long de l’année :

• exposition grand format au printemps sur les quais de la station Rue du Bac (ligne 12 du métro),
• exposition sur un siècle d’édition à la Bibliothèque nationale de France de mars à juillet,
• scénographie dans les vitrines situées sur les quais de la station Saint-Germain-des-Prés (ligne 4 du métro) d’avril à juillet,
• la rue Sébastien Bottin, lieu du siège de l’éditeur, rebaptisée rue Gaston Gallimard le 15 juin,
• affichage de poèmes dans les rames de métro en décembre (lire ci-dessous).

Aperçu de l'exposition grand format en vidéo :

 

Ce partenariat est un prolongement naturel des relations tissées avec Gallimard, puisque de très nombreux poèmes affichés sur les réseaux proviennent du fonds poétique de l’éditeur.

  • Queneau dans le Panthéon du métro

    Queneau dans le Panthéon du métro

    Raymond Queneau a en quelque sorte une affection pour les transports en commun. L’auteur de Zazie dans le métro (1959) plancha sur ce roman de 1944 à 1959 (date de la sortie du roman) et il décida finalement que le métro ce jour-là serait en grève. Toutefois, dans la première version de Zazie dans le métro (manuscrit disponible dans la collection La Pléiade), contre toute attente elle descend bien dans l’underground parisien. Avant cela il avait, dès 1947, écrit les fameux Exercices de style, qu'il présente à l’époque comme « une machine à fabriquer du roman ». Exercices de Style nous offre l'histoire d'un homme avec un chapeau et un pardessus qui prend l'autobus à Paris. Vous connaissez peut-être la suite, l’histoire est racontée sous 99 formes différentes… Une seule et même histoire, qu’il nous conte en verlan, à l'anglaise, en onomatopées, en poème, en alexandrin, philosophique, vulgaire, botanique ou encore gastronomique ! Raymond Queneau reste encore aujourd’hui d’une modernité rare… La RATP lui a d’ailleurs dédié une station de métro sur la ligne 5 avec Bobigny - Pantin - Raymond Queneau.