Une véritable scène alternative

Rock en seine, Solidays, hommage à Brassens, à Gainsbourg, les concerts événements à Auber, l’opération Paroles‘n'Rock et bien sûr les Musiciens du métro, l’engagement de la RATP pour soutenir la musique n’est plus à démontrer.

En effet, dès 1977, Métro Molto Allegro, première animation culturelle du métro parisien, est déjà placée sous le signe de la musique. En 1989, la RATP, de concert avec une association de musiciens de rue et du métro, autorise une centaine d’artistes à se produire dans le métro.

Devant l’afflux de musiciens, la RATP crée en 1997 une structure plus conséquente, l’Espace Métro Accords (EMA). Ainsi, l’EMA sélectionne des artistes semi-professionnels pour la plupart, voire professionnels, qui recherchent avant tout un espace de représentation pour roder leur répertoire.

hollisiz     Selah Sue

Une musique sans frontières...


Depuis sa création, l'EMA a reçu plus de 10 000 candidatures, organisé plus de 4 000 auditions et accrédité plus de 3 000 artistes dans le métro ! Les musiciens croisés dans les couloirs du métro sont à l’image des voyageurs : tous les styles, tous les âges, tous les rythmes, toutes les nations sont représentés. L’EMA auditionne deux fois par an (au printemps et à l’automne) plusieurs centaines de candidats pour une accréditation qui leur donne le droit de se produire dans les espaces du métro. Les heureux élus (environ 350 accréditations par an) s’engagent à jouer uniquement dans des lieux autorisés (les couloirs du métro et du RER) et à en respecter les règles d’exploitation. Ces auditions permettent à de jeunes artistes de rencontrer le public sur nos réseaux et de « roder » leur répertoire. 

 

Audition spéciale pour les 15 ans des Musiciens du métro

Le 26 mars 2012, les Musiciens du métro ont organisé cette audition, en réunissant un jury de personnalités qui ont fait leurs débuts dans le métro. Nous vous invitons à revivre cet événement.

 

 

Le 15 mars 2011, à travers son réseau célèbre des musiciens du métro, la RATP a célèbré l'artiste Sétois. De nombreux musiciens du métro ont interprété à leur manière et dans un style souvent décalé, un large répertoire de Georges Brassens.

Retour en images


Les partenariats musicaux développés par l'entreprise ouvrent aux plus talentueux un accès à des scènes majeures d'événements musicaux reconnus comme les « Jeunes talents » de Solidays ou du festival Art Rock à Saint-Brieuc. De quoi rêver à une belle carrière quand on sait qu’un grand nombre d’artistes aujourd’hui célèbres ont conquis leur premier public dans le métro : Alain Souchon, Manu Dibango, Jacques Higelin, Touré Kunda, Dany Brillant, Ben Harper, ou plus récemment Laâm, Anis ou encore William Baldé. Fin 2008, Keziah Jones est même revenu dans le métro pour plusieurs concerts surprise exceptionnels...

Espace Métro Accords :
  Tél. 01 58 77 40 74
Adresse des Musiciens du métro

  • Concert surprise de -M-

    Matthieu Chedid alias -M- a donné le 18 novembre un concert surprise à la station Bastille pour fêter l’arrivée de son nouvel album live : Îl.

    Concert surprise de -M-
  • Keziah Jones, un artiste du métro

    Keziah Jones, un artiste du métro

    En septembre 2008, Keziah a effectué un retour aux sources en se produisant durant trois jours dans la même configuration que celle des Musiciens du métro. Il se souvient de ss débuts : « J’ai joué dans le métro du côté de Châtelet, il y a bien longtemps aux Halles…Je suis allé à Paris parce que c’était proche et que Miles Davis y avait séjourné. Je me souviens de cette époque, pendant le bel été 1989. L’accueil des Français aux artistes de rue semblait plus amical que celui des Anglais…Je jouais du Bob Marley, du Marvin Gaye et testais mes premières compositions. » - Keziah Jones