En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Architecture et urbanisme

La politique patrimoniale de la RATP a pour objectif premier de développer l'outil de production d'une des toutes premières entreprises de transport en commun au monde. La RATP est l’une des dernières entreprises industrielles présente en centre-ville qui exerce des activités d’exploitation difficilement délocalisables.

La plupart des centres bus et la quasi-totalité des ateliers ferrés ont plus de 100 ans, et la ville s’est développée et densifiée autour de ces installations.

Partant de ce double constat, l’impératif de valorisation des espaces s’impose. Le patrimoine, outil de production du service de transport, matière « vivante », nécessite d’être développé afin de répondre à l’accroissement de l’offre, tel le développement du réseau bus, ou encore pour permettre l’accueil de futur matériel roulant métro.

atelier_boulogneLA RATP valorise ses sites par la superposition ou la juxtaposition d’activités. A titre d’exemple, l’atelier de maintenance situé à Boulogne-Billancourt – construit en 1934 – a dû être réadapté pour répondre à l’arrivée des nouveaux matériels roulants, les rames de type MF01 qui sont en cours de déploiement sur la ligne 9 du métro.

La reconstruction de l’atelier s’est accompagnée d’une valorisation immobilière avec la réalisation de 78 logements pour étudiants et jeunes actifs sur une parcelle à l’extrémité du bâtiment industriel. Ce programme permet à la fois de retisser un lien entre l’activité industrielle du cœur d’îlot et le tissu résidentiel à sa périphérie, et de réaliser une insertion soignée et attentive aux riverains : végétalisation des toitures, traitement paysager des espaces libres au sol, installation de panneaux photovoltaïques, isolation phonique, utilisation de matériaux éco-certifiés.

C’est aussi une manière efficace pour l’entreprise de financer les investissements tout en participant à l’accroissement de l’offre de logements et au développement d’équipements publics. La mixité fonctionnelle et sociale est un enjeu fondamental de la politique patrimoniale de la RATP. En regroupant au cœur de ses projets de réaménagement des secteurs d’activité diversifiés (crèche, collège, bureaux), des logements sociaux, privés, ou encore des jardins, la RATP s’inscrit dans la ville.

Ces opérations, porteuses de mutations pour les quartiers concernés, entraînent souvent une reconfiguration profonde des grandes parcelles à usage industriel qui accueillent les installations. Elles nécessitent un travail sur la qualité de l’insertion urbaine associant, très en amont, élus locaux et riverains. De plus, chaque projet fait l’objet d’un concours d’architecture et est soumis à un cahier des charges exigeant en termes de performances énergétiques et d’intégration paysagère et urbaine. Une démarche innovante qui signale l’engagement de la RATP pour une vision plus globale, environnementale, responsable et humaine de l’urbanisme et pour une ville mix durable et citoyenne.

En décembre 2014, la RATP a signé, avec la Ville de Paris, un protocole d’accord pour la création de 2000 nouveaux logements à Paris d’ici 2024.

Le centre bus Lagny-Pyrénées (Paris 20e) : mis en service novembre 2016


centre bus lagnyA l’origine, la reconstruction du centre bus visait à augmenter sa capacité de remisage. La solution retenue d’enfouir le centre bus a permis de traiter son insertion urbaine en diversifiant le programme. D’industriel, le site devient multifonctionnel. Il comprend désormais :

- Un nouveau centre bus avec un atelier de maintenance de 10000 m² et une aire de remisage de bus de 20000 m² (185 bus)

- 30000 m² de bureaux, commercialisé par ICADE et occupé par Le ministère de l’Intérieur

- Un équipement public collège – crèche de 4000 m². (livraison 2017)

L’opération urbaine est remarquable du fait de la complexité de son organisation et de la fonction sociale qu’elle va jouer au sein du quartier.

Pour cette opération, la RATP s’est vue décerner le prix du meilleur projet international en matière de renouvellement urbain par l’Institut canadien d’urbanisme.

Les ateliers Jourdan – Corentin – Issoire (Paris 14e) : livraison fin 2017


atelier jourdanLa nécessité d’augmenter la capacité du centre bus dit « de Montrouge » a conduit la RATP à moderniser l’équipement tout en le valorisant. Une opération immobilière, composée de trois programmes a été décidée pour une mise en service à l’horizon 2017 avec :

• une résidence étudiante de 365 chambres - à proximité de la Cité universitaire,
• 191 logements sociaux, une crèche et une halte-garderie,
• 108 logements privés.

 

Immeuble de la résidence étudiante

Ce projet qui promeut la mixité urbaine avec la coexistence d’activités industrielles, de logements et d’équipements publics et une démarche de développement durable (récupération des eaux de pluie, panneaux solaires, performance énergétique...) a été sélectionné à la Biennale d’architecture de Venise en 2008.

Pour plus d’informations : www.lesateliersjourdan.fr

Les ateliers Vaugirard (Paris 15e) : livraison phase 1 horizon 2020


atelier-vaugirardPour accompagner l’évolution technologique des trains et de leurs équipements, la RATP s’est engagée dans une démarche de modernisation de ses ateliers. Les ateliers de Vaugirard, présents sur le site depuis 1910, s’apprêtent à connaître une profonde réorganisation. L’opération, organisée en  deux étapes, prévoit, dans un premier temps la création d’un atelier de maintenance des équipements à l’horizon 2020, puis dans un second temps, la restructuration de l’atelier de maintenance des trains de la ligne 12.

Pour favoriser l’intégration urbaine de ces ateliers, l’emprise de 2,3 hectares va être totalement repensée. Le projet prévoit des programmes de logements privés et sociaux, un équipement public et la création d’une nouvelle voie publique.

Pour plus d’informations : www.lesateliersvaugirard.fr