En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Accueil > Se déplacer > Vie du Réseau > Plus d'innovations

Éclairage à LED pour les stations de métro et gares RER RATP

Les lampes conventionnelles des 368 stations et gares de la RATP ont été remplacées par des lampes LED. Ce programme, financé intégralement par la RATP, s’est étalé sur 3 ans et concerne tous les espaces voyageurs du métro et du RER. Maintenant nous éclairons 7 millions de voyageurs avec 10 millions de LED.

actu_led

La RATP a renouvelé l’éclairage de ses stations au profit d’un nouvel éclairage à LED

250 000 points lumineux ont été renouvelés, soit environ 1 million de m², dont 300 km de quais et couloirs ré-éclairés. En 2016, la RATP devient le premier réseau historique de cette ampleur à être intégralement équipé de LED dans ses espaces.

LA DEFENSE, dernière station équipée

Début juin 2016, tous les espaces RATP de La Défense (métro, RER, gare routière et tramway), soit 34 000 m 2 sont à présent éclairés par LED.

Mi-mai 2013, la station Franklin D. Roosevelt a été la première à bénéficier de cette technologie dans le cadre du plan de déploiement de la LED.

Fin 2014, Montparnasse - Bienvenüe est la 150e station à bénéficier de l'éclairage LED. Deux de ses quais (lignes 4 et 12) sont éclairés de nouveau en lumière colorée, mais cette fois par LED, sur le principe Ouï-Dire mis en place dans les années 90.

LEDLEDLED

Le remplacement, comment ça marche ?


Il s’agit du remplacement des lampes ou ampoules et tubes fluorescents conventionnels par des lampes à LED, sans modification de l’installation. Cette opération est réalisée de nuit, en dehors du service voyageurs.

• Pourquoi remplacer l’éclairage actuel par de la LED ?

Avant, la consommation d’énergie électrique des espaces de transport représentait  environ 12 % de la consommation énergétique globale de la RATP et 19 % de sa consommation électrique.

Le changement de l’ensemble des sources lumineuses traditionnelles par des LED permetune réduction de 50 % de la consommation d’énergie nécessaire à l’éclairage des réseaux métro et RER (soit la consommation totale d’une ligne de métro) et réduit d’autant les émissions de gaz à effet de serre associées. Ce projet accompagne la politique énergie-climat de l’entreprise, qui vise à réduire sa consommation énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre à périmètre constant de 15 % à l’horizon 2020 (par rapport à 2004).

• Avant de passer au « tout LED »

Très tôt, la RATP s’est intéressée à l’éclairage à LED, qui présente de nombreux avantages pour le respect de l’environnement. Une batterie d’expérimentations a été effectuée dans 9 stations et 3 gares de RER. Citons, par exemple, le remplacement de l’ensemble des points lumineux de la station de métro Censier-Daubenton dès 2009, celui du siège de la RATP en 2010, puis de sites industriels de l’entreprise en 2011, ou de la gare RER A de Val d’Europe. Ces tests, en grandeur nature, ont permis de valider cette technologie sur la base d’enquêtes voyageurs et d’études ou mesures techniques poussées. Forte de ces expériences, la RATP a pris la décision de généraliser l’éclairage à LED sur ses réseaux métro et RER.

Une expérience réussie

Les résultats mesurés à la station Censier-Daubenton (ligne 7) sont très prometteurs : ils montrent une économie d’énergie pour le poste éclairage d’environ 65 %, soit une réduction d’émissions de 15 tonnes d’équivalent CO2 par an.

Cela représente l’équivalent d’environ quinze allers-retours Paris - New York en avion.

Qu'est-ce que la LED ?


LED est l’acronyme de l’anglais Light Emitting Diode, soit diode électroluminescente.

La LED est un composant électronique capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Ce petit composant fait déjà partie de notre quotidien : c’est par exemple le voyant lumineux de vos appareils électroménagers. Depuis quelques années seulement, les LED sont adaptées à l’éclairage.

• Qui fournit les LED de la RATP ?

Après un appel d’offres européen, la RATP a confié au groupement PHILIPS/STEP et à la société SOITEC le marché d’éclairage à LED pour ses stations de métro et gares de RER.

• Quels bénéfices avec la LED ?

Les bénéfices de la LED sont multiples. Par exemple, en remplaçant les tubes fluorescents des couloirs de la station Franklin D. Roosevelt par des tubes à LED, la RATP consomme 2 à 3 fois moins d’énergie pour la même luminosité et une meilleure qualité de lumière. Les LED consomment aussi 5 fois moins d’énergie qu’une lampe à incandescence et durent théoriquement 25 à 50 fois plus longtemps. Les LED sont alimentées sous une tension continue inférieure à 5 volts.

RATP Remplacement éclairage station Franklin D. Roosevelt par des LED

 

480 LED consomment moins qu’une seule ampoule !

Avec une durée de vie largement supérieure à celle des luminaires précédents, les futures opérations de maintenance et de remplacement des sources à LED seront davantage espacées, réduisant considérablement les déchets. Si le remplacement des tubes fluorescents est inférieur à 2 ans, celui des LED devrait être supérieur à 5 ans.

Des LED plus économiques !

Le coût global à moyen terme est divisé par trois grâce aux économies réalisées sur la consommation d’électricité, la maintenance et le remplacement des matériels.

Les LED génèrent moins de déchets car leur durée de vie est plus longue.

 

Vous avez dit « durable » ?


Certes, il s’agit de remplacer les sources énergivores par des LED. Mais cela implique aussi de mettre en œuvre une directive européenne en matière d’éco-conception des produits liés à l’énergie, en augmentant la part des matériaux recyclables et en respectant l’environnement.

• Que deviennent nos lampes usagées ?

Elles sont collectées puis prises en charge par RECYLUM, l’éco-organisme agréé pour organiser la collecte et le recyclage des lampes usagées. Elles seront ainsi recyclées, tout comme les futures LED usagées.

• Avant la LED il y avait…

Le travail de l’architecte et de l’éclairagiste est primordial en amont. La lumière est avant tout une question de ressenti mais un lieu agréablement éclairé dépend d'une multitude de critères, dont certains peuvent parfois interagir. Lorsqu’ils étudient un espace, ils se posent la question du positionnement des sources de lumière pour éviter le risque d'éblouissement. Lumière directe ou indirecte ? A quelle hauteur ? Quelle sera la couleur des surfaces ? Ils doivent également envisager la répartition de lumières dans les espaces, pour disposer ou non d'une luminosité uniforme, choisir une lumière chaude ou froide. La lumière ne travaillera pas de la même façon dans un lieu en fonction de ces critères. Ils étudient aussi la manière dont se marient les différentes sources, par exemple de la lumière naturelle issue d'un puits avec un éclairage artificiel. Enfin, il importe de connaître le lieu et ses contraintes : agencement des volumes, couleurs, matériaux, contraintes d'exploitation, normes, empoussièrement, maintenance….

L'ensemble des paramètres permet de définir le dispositif adéquat en termes d'équipements, de puissance, de positionnement des appareils dans les divers lieux.

L'information en temps réel sur votre mobile

Pour faciliter vos déplacements, vous disposez désormais, à votre convenance, de trois canaux d’information selon les caractéristiques de votre téléphone mobile : le SMS *, le QR code ou le NFC.

Éclairage à LED pour les stations de métro et gares RER RATP

Les lampes conventionnelles des 368 stations et gares de la RATP ont été remplacées par des lampes LED. Ce programme, financé intégralement par la RATP, s’est étalé sur 3 ans et concerne tous les espaces voyageurs du métro et du RER. Maintenant nous éclairons 7 millions de voyageurs avec 10 millions de LED.

Bien informer les voyageurs en temps réel

Dans combien de temps passe mon bus ? Et le suivant ? Ai-je le temps d’acheter le journal avant mon tram ? Le trafic est-il fluide ou ma ligne est-elle perturbée ? Dans les stations de métro équipées des nouveaux écrans s’affichent désormais les temps d’attente pour les bus et trams en correspondance et, prochainement, l'information trafic. Vous pouvez vous organiser en fonction du temps dont vous disposez.