En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Nos actions RSE

Quelques unes des actions RSE menées par la RATP :

Management des achats responsables


Une équipe dédiée, intégrée à la fonction achats, assure le pilotage et la mise en oeuvre de la politique achats responsables (référentiel interne, outils, indicateurs…).

Formation et sensibilisation des acheteurs


Lancé en 2013, le module de formation "achats responsables" est désormais inscrit dans le parcours de formation obligatoire des acheteurs qui entrent dans la fonction. Il a pour objectif l’acquisition d’un socle commun de compétences et le partage de bonnes pratiques.

Afin de partager et récompenser les bonnes pratiques achats, la RATP a organisé en interne les Trophées Achats Responsables, en 2013. Le jury était composé de membres RATP et de personnalités externes.

Partenariats


3 images RSE

 

 

 


La RATP est membre de l’ObsAR (l’observatoire des achats responsables), de Pacte PME et adhérente de l'association Handeco.

 

émi Arquevaux, DGCIS, Ministère du redressement productif,

Retrouvez cet article sur : www.decision-achats.fr - "Les 1ers Trophées des achats responsables de la RATP : qualité et variété des projets"

Sur le thème de l'environnement


La fonction achats contribue à la mise en oeuvre de la politique environnementale de l'entreprise et à l'émergence d'un modèle d'économie circulaire.

Pour atteindre ces objectifs, les acheteurs assurent une veille du marché fournisseur pour capter les solutions innovantes, ils intègrent des exigences environnementales et des critères RSE dans les consultations. En 2015, 28% des consultations ont intégré des exigences environnementales.

Les achats participent également aux projets phares de la RATP en matière d’environnement tel que le plan Bus 2025 avec l’acquisition de bus électriques et au biogaz, la construction de bâtiments HQE ou encore le plan de végétalisation des toitures de Paris.

Bus électrique

La prise en compte de fin de vie du matériel roulant est une démarche volontaire engagée depuis  plusieurs années. Le matériel roulant ferré (RER, métro) est démantelé et les différentes matières sont valorisées, les autobus quant à eux sont revendus d’occasion pour prolonger leur durée de vie, et certaines pièces détachées sont recyclées (roues, pneus,…). Par ailleurs, des spécifications techniques sont systématiquement intégrées dans les cahiers des charges pour le métro et RER afin d’optimiser la recyclabilité et la valorisation des matériaux lors du démantèlement.

Depuis 2003, une entité est en charge de la vente, du recyclage et du réemploi des différents déchets industriels et tertiaires de l’entreprise.

Sur le thème de l'achat socialement responsable


Ha socialement resp

Les achats contribuent à la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de l’emploi en intégrant des clauses d’insertion dans les marchés qui s’y prêtent, qu’il s’agisse de travaux (génie civil, électricité, chauffage et climatisation, métallerie…) ou encore de prestations de services (nettoyage, maintenance multitechnique, déménagement informatique).

Au-delà du volume d’heures, la RATP s’est engagée dans une démarche qualitative visant à favoriser les dispositifs d’insertion efficaces. Elle s’articule autour d’un processus interne de mise en œuvre des clauses prévoyant la définition de stratégie d’insertion sur les  projets de prolongement de ligne, le recours systématique aux facilitateurs, les réunions de suivi et l’attention portée aux modalités d’exécution des clauses par les entreprises titulaires (durée des missions, formation, tutorat ou encore accompagnement socio-professionnel).

L’achat direct aux SIAE (Structures de l’Insertion par l’Activité Economique) constitue un autre levier pour soutenir les acteurs de l’économie sociale et solidaire engagés dans la lutte contre l’exclusion et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. 

D’autre part, la RATP confie au secteur adapté et protégé (ESAT et EA) qui emploie des travailleurs handicapés des prestations variées telles que métallerie, réparation électronique, blanchissage, entretien d’espaces verts,  traiteur, impression, transport de personnes ou encore la fabrication de housses de protection pour l’intervention en fosse.

Sur le thème des risques sociaux sur la chaine de sous-traitance


Pour les acheteurs, les conditions de travail chez les fournisseurs et le travail illégal constituent des points de vigilance.

Une instruction générale (IG530, fév. 2010), décrit les obligations et responsabilités des départements de la RATP concernant le contrôle de l’application de la réglementation sur le travail dissimulé et le trafic de main d’œuvre étrangère.

Audits sociaux

Face aux risques sociaux dans le secteur de l’habillement, l’attribution des marchés est conditionnée par les résultats d’un audit social du site de production confié à un cabinet indépendant. Cette démarche incite fortement les fournisseurs à présenter des sites de confection en adéquation avec les attentes de la RATP et contribue à l’amélioration des conditions de travail des employés de ces sites. Depuis l'année 2000, plus de 70 audits ont ainsi été réalisés et 6 sites ont été refusés.

RSE 2

Une démarche récompensée


En 2015, la RATP a reçu le trophée "Achat Durable de la commande publique" pour sa démarche globale sur les marchés habillement pour la nouvelle tenue des 27 000 agents d'exploitation, incluant audits sociaux des sites de production, traçabilité des matières, utilisation de matières recyclées et recyclage des anciennes tenues. Plus de 30 tonnes de tenues ont ainsi été collectées dont 87% valorisées en matière.

En 2014, le magazine Décision Achats a décerné deux trophées à la RATP. Le trophée d'Or (catégorie Gestion de la relation acheteur/fournisseur) pour les marchés de maintenance des voies et son action en faveur des PME, et le trophée de Bronze (catégorie Performance de l’achat public) pour le dossier achat de pelliculage des rames et son action en faveur de l’insertion par l’activité économique.