En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Une vigilance constante

Postes de commandement

La RATP a mis en place, dès 1995, un PC dédié à la sécurité, composé de deux salles identiques l’une exploitée par la RATP et l’autre par la brigade des réseaux ferrés.

D-Page-2---1Le PC Sécurité est un poste de commandement qui permet de décider d'interventions en temps réel sur les réseaux dès que la sécurité des voyageurs ou des agents se révèle menacée. La maîtrise de la sécurité dans les transports publics se fonde sur la conjonction d'un partenariat humain efficace et d'une technique optimisant la rapidité de décision et la réactivité du commandement.

La vidéoprotection


D-Page-2---2La vidéoprotection constitue un outil indispensable dans la chaîne de sécurisation, en complémentarité d’une présence humaine dense et réactive. Les dispositifs de vidéo protection viennent en complémentarité et interactivité de tous les équipements liés à l’intervention et à la coordination opérationnelle avec les forces de police ; Ils participent à une dynamique de protection avec ses composantes d’anticipation, de préservation, de défense plutôt que de simple surveillance.

Grace à ce dispositif très maillé, la RATP, sur réquisitions judiciaires, met  les images enregistrées par les caméras de vidéoprotection à la disposition des services enquêteurs de la Police et de la Gendarmerie.

Objectifs


  • Tranquillité des clients
  • Levée de doute sur réquisition
  • Protection des voyageurs, du personnel et des installations
  • Anti-terrorisme
  • Aide à la maintenance
  • Sécurité à l’exploitation

Matériels


D-Page-2---3Près de 20 000 caméras de vidéo embarquées dans les bus et les trams. Dans les espaces métro et le RER : près de 10 000 caméras consultables en temps réel dans les PC de sécurité de la RATP et de la police et en temps différé durant 72 heures (uniquement sur réquisition du procureur de la République).

Par ailleurs, les rames et trains de nouvelle génération ou rénovés sont dotés d’un matériel vidéo ; les images sont enregistrées sur disques durs et peuvent également être visualisées, selon le type de matériel, par le conducteur.

Chiffres Clés


plus de 6 000 exploitations vidéo

Plus de 10 000 caméras fixes dans les espaces

Plus de 30 000 caméras embarquées dans les matériels roulants