En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Accueil > Actualités

Une fresque de Neil Wood à la station Charles de Gaulle - Étoile

A l’occasion de la rénovation du couloir permettant l’accès à la station de métro Charles de Gaulle - Étoile par l’avenue des Champs-Elysées et en phase avec sa politique d’aménagements culturels, la RATP a confié à l’artiste britannique Neil Wood la réalisation d’une œuvre murale.

Vign_couloir étoileDes étoiles sous l’Étoile

« Et toi là, attrape ton étoile » : le nom de l’oeuvre donne le ton. Le projet d’ampleur de Wood est une invitation au rêve mais aussi un écho à la surface. Quelques mètres plus haut se trouve l’une des places les plus caractéristiques de Paris, centre névralgique au rayonnement géométrique.

Comme son homologue de surface, la station de l’Étoile est un lieu de convergence, de croisement, d’échange, qui vibre au rythme des passants. Étoiles sur fond noir, l’œuvre est aussi un hymne au monde de la nuit des Champs-Elysées et de la ville dans son ensemble. Paris, ville lumière : ses faisceaux qui attirent et font rêver guident maintenant également les voyageurs de son réseau de transport.

Ceci n’est pas un couloir…

Dès qu’il a eu connaissance du projet, Neil Wood y a vu un défi. Ici, pas de galerie ou de grande salle de musée destinée à mettre l’œuvre en valeur. Pas non plus de spectateur patient, détendu, qui prendra le temps de s’arrêter pour contempler le résultat. Ici, l’œuvre doit être vécue par les voyageurs en mouvement.

« Pour fonctionner, l’expérience devait être nourrie par le flux », explique Neil Wood. « J’ai cherché à créer une connivence avec le voyageur, là où il ne s’y attend pas ».

etoile

Pour le thème, Neil Wood a eu le champ libre, avec pour seule obligation une cohérence avec les gènes de la RATP. Pas de détails sur lesquels s’arrêter, de panneaux à lire. L’œuvre se vit sur 50 mètres, dans les deux directions. Le voyageur la saisit du coin de l’œil, se laisse guider par des faisceaux de lumière jusqu’à l’étoile en son centre, qui répond aux douze branches de la place éponyme : à ce point névralgique, il « attrape son étoile », puis poursuit son chemin pour finir le couloir.

« C’est une touche de fantastique dans son quotidien. Suivre les lignes-faisceaux, essayer d’attraper les lumières… un petit voyage cosmique ! » décrit l’artiste.

En savoir plus

Le plan de la ligne 1 - Son compte Twitter : @Ligne1_RATP

Metro ligne 1: fermeture partielle du 5 au 8 mai 2017 inclus

Afin de procéder au renouvellement d’aiguillages de Pont de Neuilly à La Défense, la ligne 1 doit être fermée entre La Défense et Charles de Gaulle–Étoile, du vendredi 5 au lundi 8 mai inclus. La station Charles de Gaulle–Étoile devient le terminus provisoire de la ligne pendant cette fermeture.

Les ascenseurs de la station Abbesses en travaux.

Du 10 avril au 15 septembre 2017, les ascenseurs d’Abbesses sont en travaux. La RATP modernise ses équipements et se mobilise pour faciliter votre parcours pendant la période des travaux.

L'incroyable garde-robe de Dalida au Palais Galliera

Du 27 avril au 13 août 2017, pour le trentième anniversaire de la disparition de la chanteuse Dalida, le Palais Galliera vous ouvre les portes de son incroyable garde-robe. La RATP est partenaire.

La RATP offre de la lecture à ses voyageurs

La RATP installe dans ses espaces des distributeurs d’histoires courtes en libre-service. Un peu de poésie et de littérature pendant le voyage…

La RATP partenaire de l’expo Vermeer au musée du Louvre

La RATP est partenaire de l'exposition événement Vermeer et les maîtres de la peinture de genre Jusqu’au 22 mai 2017. Cette exposition est organisée par le musée du Louvre, Paris, la National Gallery of Ireland, Dublin et la National Gallery of Art, Washington.

Avec « L'Histoire du métro parisien pour les Nuls », soyez incollables !

Quand le métro parisien a-t-il commencé à rouler ? Pourquoi des petits carrelages blancs sur les murs des stations ? Comment le métro sur pneus fonctionne-t-il ? Ces questions - et bien d'autres - trouvent leur réponse dans « L'Histoire du métro parisien pour les Nuls », à lire d’urgence !