Pour nos voyageurs
Bus : expérimentation sur la ligne 70
Du 3 mai au 3 juin 2021, le groupe RATP teste à bord d’un bus de la ligne 70 une solution d’intelligence artificielle dans le cadre de son partenariat de recherche avec le Massachussets Institute of Technology (MIT) afin d’analyser les usages de la voirie.

Dans le cadre de sa mission de service public, le groupe RATP teste un système embarqué intelligent à bord d'un bus de la ligne 70. Cette expérimentation qui a lieu du 3 mai au 3 juin 2021 a pour objectif de détecter les obstacles présents sur la voirie qui impactent la circulation du bus. Les données collectées sont immédiatement rendues anonymes et ne font l’objet d’aucun enregistrement. Les images ne sont pas conservées (sauf exception).

Ce dispositif expérimental, conçu dans le cadre d’un partenariat de recherche académique avec le Massachussets Institute of Technology (MIT), vise à identifier les obstacles qui impactent la qualité de service du bus. Les usages se multiplient sur la voirie (trottinettes, scooters, vélos partagés, livraisons, etc.) et génèrent de nouveaux conflits. Grâce à l’intelligence artificielle, le groupe RATP souhaite identifier et analyser parmi ces usages, ceux qui constituent des obstacles à la bonne circulation sur le réseau de bus. Ce dispositif n’est prévu qu’à des fins de diagnostic. Les données collectées permettront notamment d’analyser si ces obstacles géolocalisés sont fréquemment observés et ont un impact récurrent sur le bus équipé du dispositif. Les observations permettront alors d’explorer des solutions correctives visant à minimiser les conflits et à garantir la bonne circulation sur la ligne.

A partir d’images vidéo captées par une caméra, le dispositif expérimenté reconnaît et compte les obstacles présents sur la voirie. Le logiciel (ou modèle d’intelligence artificielle) intégré au dispositif transforme en temps réel un flux vidéo streaming en données de comptage, sans transfert ni enregistrement de données personnelles (images). Seules les données de comptage des obstacles identifiés le long de la ligne de bus sont collectées. Ce traitement local et instantané des images garantit de ne pas porter d’atteinte disproportionnée à la vie privée des personnes passant dans le spectre de balayage du dispositif. Naturellement, le modèle d’intelligence artificielle doit préalablement être entrainé pour être capable de reconnaître automatiquement les objets captés par la caméra avec un faible taux d’erreur. Des phases d’apprentissage ont été préalablement menées sur le campus du MIT (Boston, Etats-Unis) pour minimiser la durée de la phase de calibrage en conditions réelles d’exploitation sur la ligne 70 (Paris, France). En d’autres termes, une phase préliminaire (du 3 mai au 9 mai 2021) de conservation du flux vidéo est nécessaire au calibrage et à l’amélioration des performances de l’IA. Seules les équipes de recherche du groupe RATP et du MIT seront habilitées à manipuler ces données vidéo au sein de l’Union Européenne (Paris, France).

En détectant les obstacles et en analysant l’ensemble des observations collectées, cette expérimentation vise à améliorer la circulation de votre bus. Une circulation plus fluide améliore la fiabilité sur votre ligne ainsi que votre confort et votre sécurité à bord.

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), les personnes concernées par le traitement de leurs données personnelles bénéficient de droits et notamment du droit d’être informé sur les caractéristiques du traitement et du droit de s’opposer, « pour des raisons tenant à [leurs] situations particulières » au traitement de leurs données personnelles. (cf cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits).

bus70

Besoin de renseignements ? Pour exercer ou en savoir plus sur vos droits Informatique et Liberté, vous pouvez contacter nos délégués à la protection des données en écrivant à [email protected] ou à l’adresse postale suivante :

Délégué à la protection des données de la RATP
Tour de Lyon LT73
185, rue de Bercy
75012 Paris

Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés ou que le dispositif vidéo n’est pas conforme aux règles de protection des données, vous pouvez adresser une réclamation en ligne à la CNIL ou par courrier postal.

Pour en savoir plus sur le projet, vous pouvez contacter le responsable du projet via cet adresse mail : [email protected]