Calculer son empreinte carbone

La RATP participe aux efforts globaux déployés dans le monde pour lutter contre le changement climatique. L'objectif fixé est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 % sur la période 2004 - 2020.

Comment les calculs sont-ils effectués ?

  • En voiture, le calcul est le suivant :
    Emissions de gaz à effet de serre en voiture = distance totale parcourue x facteur d'émission moyen d'une voiture en milieu urbain.
    La distance totale parcourue correspond à la distance à vol d'oiseau du point de départ au point d'arrivée corrigée d'un facteur multiplicateur de 1,2.
  • En transports en commun, chaque tronçon est traité individuellement, les émissions étant ensuite additionnées. 
    A titre d'exemple, pour le trajet détaillé dans le schéma ci-dessus, le calcul est le suivant :
    Emissions de gaz à effet de serre en transports en commun = distance parcourue en métro x facteur d'émission moyen du métro + distance parcourue en bus x facteur d'émission moyen du bus. 
    La marche à pied et le vélo ne sont pas émetteurs.

Comment sont calculées les distances parcourues ?

Les distances parcourues sont calculées selon le mode utilisé :
- en autobus : distances à vol d'oiseau,
- en train/RER : distances à vol d'oiseau,
- en voiture particulière : distances à vol d'oiseau corrigées d'un facteur multiplicateur de 1,2.

Pour les trajets en transport en commun, les distances totales sont obtenues en additionnant les distances à vol d'oiseau entre les étapes du trajet. Par exemple, pour un itinéraire comprenant à la fois marche à pied, métro et bus, la distance calculée correspond à la somme des longueurs de chacun des segments.

chiffres

Comment réduire son empreinte carbone avec la RATP ?

Choisir les transports en commun de la RATP, c'est choisir de consommer en moyenne cinq fois moins d'énergie et émettre entre 2 et 50 fois moins de gaz à effet de serre que si vous utilisiez votre voiture.
En 2014, ils ont permis d’éviter l’émission de 2,4 millions de tonnes équivalent CO2. Chaque client de la RATP contribue ainsi à la lutte contre le changement climatique.

Pourquoi calculer les émissions de gaz à effet de serre dues à ses déplacements ?

L’information CO2 a pour but de permettre à chaque voyageur de mesurer l’impact de son trajet en termes d’émission de CO2.

Les transports sont, en France, la 1ère source d’émission de GES. C’est pourquoi, les comportements de chacun peuvent faire évoluer les tendances et aider à la lutte contre le changement climatique.

Pour le calcul des émissions de CO2, la RATP se conforme à l’article L 1431-3 du code des transports ainsi qu’au décret n° 2011-1336 du 24 octobre 2011. Les émissions prises en compte dans le calcul sont celles induites par les consommations d’énergie nécessaires au fonctionnement du ou des modes de transport utilisés. Pour les énergies fossiles, les émissions de dioxyde de carbone concernées sont celles générées par la combustion du carburant (gazole, gaz naturel pour véhicule, biocarburant, etc.). Pour les modes ferrés, les rejets de CO2rentrant dans le cadre du décret sont ceux nécessaires à la production et à la fourniture de l’électricité consommée.

Le tableau suivant présente les émissions générées par le trajet d’un voyageur sur un kilomètre pour les différents modes de transport exploités par la RATP, pour la voiture particulière et pour le Transilien exploité par la SNCF :

tableau