Au quotidien
Signal d’alarme : quelles conséquences sur le trafic ?
Même si aucun incident n’a eu lieu, les trains s’arrêtent au moins pendant 10 minutes. Explications.

Lorsqu’un voyageur tire le signal d’alarme depuis une de nos rames, le conducteur arrête son train dans la station suivante, avant d’aller lui-même évaluer l’incident. Même si aucun problème n’est détecté, cela occasionne un retard d’au moins 10 minutes.

Bien sûr, si des équipes externes (policiers, techniciens ou pompiers) doivent être dépêchées sur place, l’arrêt du trafic peut être bien plus important.

Découvrez le détail de ce qu’il se passe quand le signal d’alarme est activé depuis une de nos rames.

©RATP
©RATP

Tirer le signal d'alarme de manière illégitime n’est pas un geste anodin. Si cela est fait dans l'intention de troubler ou d'entraver la mise en marche ou la circulation des trains, l’acte peut être puni de 6 mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d'amende (art. L.2242-4 du Code des transports).

Coulisses Interruption de trafic Metro RER