Culture
Le Grand Prix de Poésie RATP 2018 revient et il sera présidé par Raphaël
Forte du succès des précédentes éditions, la RATP invitera enfants, jeunes et adultes à participer, du 14 mars au 15 avril prochains, à son Grand Prix Poésie. Le jury sera présidé, pour cette édition 2018, par le chanteur, auteur-compositeur et écrivain, Raphaël, lauréat du Prix Goncourt de la nouvelle 2017 pour Retourner à la mer (Gallimard).

En 2017, près de 10 000 poètes amateurs s’étaient connectés sur le site du Grand Prix Poésie RATP www.ratp.fr/grandprixpoesie pour partager leur texte. Parmi eux, 10 lauréats ont eu la chance de voir leur œuvre affichée dans le métro pendant tout l’été tandis que les 100 finalistes du prix ont été publiés dans un recueil édité en partenariat avec Gallimard.


Cette année, les participants auront à nouveau un mois, du 14 mars au 15 avril, pour déposer leur poème sur le site du Grand Prix, chacun dans leur catégorie (la catégorie « Enfants » pour les moins de 12 ans, « Jeunes » pour les moins de 18 ans et « Adultes » pour les plus de 18 ans) et dans le format de leur choix (court – 4 lignes maximum – ou long –14 lignes maximum). Ils auront, par ailleurs, à l’instar des éditions précédentes, toute liberté sur le thème choisi et pourront opter à leur guise pour le vers ou la prose. Ils auront ainsi peut-être l’opportunité de compter parmi les lauréats du Grand Prix 2018 choisis par Raphaël et les membres de son jury et d’être lus par des millions de voyageurs chaque jour.

RaphaelMusicien et écrivain, Raphaël a publié huit albums studios en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Il a vendu des millions d’albums, donné des centaines de concerts des plus petites aux plus grandes salles, obtenu trois Victoires de la musique et collaboré avec de nombreux artistes. Il a également composé plusieurs musiques de films. Son dernier album « Anticyclone » est sorti en septembre 2017. Il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles, Retourner à la mer, paru chez Gallimard sous le nom de Raphaël Haroche, lauréat du prix Goncourt de la nouvelle en mai 2017.

Poésie Culture