Network modernisation

Au coeur du nouveau site de maintenance et de remisage de la ligne 14

À l’aune de la mise en service du prolongement au nord de la ligne 14, l’activité bat son plein au nouveau site de maintenance et de remisage (SMR).

Étendu sur plus de 20 000 m2, il s’agit du premier atelier permettant la maintenance des trains nouvelle génération à huit voitures, longs de 120 mètres. C’est donc ici que vont être entretenus, nettoyés et garés les trains circulant sur la ligne, et notamment les navettes MP14 acquises dans le cadre du prolongement. Ce matériel roulant, financé par Île-de-France Mobilités, va remplacer progressivement les rames actuelles qui seront transférées au fur et à mesure sur la ligne 4. Au-delà du projet industriel, le SMR s’intègre dans un vaste projet d’aménagement de l’éco-quartier des Docks de Saint-Ouen, lequel se veut exemplaire du point  de vue de la qualité de vie  urbaine et de l’environnement.

Le saviez-vous ?

35
C'est le nombre de rames commandées dans le cadre du prolongement de la ligne 14 au nord

La ligne 14 est prolongée au nord avec la création de quatre nouvelles stations, de Saint-Lazare à Mairie de Saint-Ouen, sur une distance de 5,8 kilomètres. Il était donc nécessaire de construire ce nouveau SMR, afin de pouvoir exploiter et maintenir la ligne dans des conditions optimales. Et ce n’est pas fini ! Prochaines étapes :  les prolongements au nord jusqu’à Saint-Denis Pleyel et au sud jusqu’à l’aéroport d’Orly, en 2024.  Un second SMR ouvrira alors ses portes à Morangis (91).

Très lumineux, l’espace de maintenance est composé de cinq voies, toutes sur pilotis. De plus, trois niveaux d’accès permettent aux mainteneurs d’intervenir sur la toiture des rames, sur les portes des navettes ainsi qu’en dessous des rames dans les fosses. Objectif : optimiser les opérations de maintenance en toute sécurité. Le bâtiment abrite également une voie spécifique dédiée à la dépose des bogies sur rame complète. Cet équipement industriel permet aux mainteneurs de travailler sans avoir à dégrouper le train. À la clé, un gain de temps et une amélioration du confort d’intervention.

SMR

Fin février 2020, le premier train MP14 est arrivé sur site. Une fois livrées par convoi exceptionnel, les voitures ont été descendues les unes après les autres au niveau inférieur, par un système de ponts roulants synchronisés et de palonniers, piloté manuellement. Une opération particulièrement délicate, chaque voiture pesant 25 tonnes ! Le train a ensuite été reformé avant d’entamer sa phase de réception. À terme, 35 trains MP14 seront livrés d’ici à début 2022.

SMR

Le saviez-vous ?

200 tonnes
C'est le poids à vide d’une navette MP14 à huit voitures

Jusque-là, l’entretien des rames de la ligne 14 s’effectuait à l’atelier de Tolbiac – Nationale. Récemment, une soixantaine de collaborateurs ont rejoint le nouveau SMR. Leur mission : assurer la maintenance de différents types de matériels en exploitation sur la ligne prolongée, à savoir MP89, MP05 et MP14. De nombreuses formations ont eu lieu, pour faciliter la prise en main des nouveaux équipements industriels.

Maintenance