Metro

Baptême du tunnelier du prolongement de la ligne 11 à l’Est

Michel Cadot - Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris, Valérie Pécresse – Présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, Stéphane Troussel – Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Anne Hidalgo – Maire de Paris, Bernard Cathelain - membre du directoire de la Société du Grand Paris et Catherine Guillouard – Présidente-Directrice générale de la RATP ont baptisé vendredi 20 septembre à Rosny-sous-Bois le tunnelier du prolongement à l’Est de la ligne 11, nommé Sofia. Ce baptême marque le lancement imminent des creusements entre les futures stations La Dhuys et Serge Gainsbourg.

Porté par Île-de-France Mobilités et la RATP, maîtres d’ouvrage conjoints du projet, le prolongement de la ligne 11 de Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier prévoit la création de 6 nouvelles stations ainsi que la modernisation de 10 stations existantes. Ce projet s’inscrit au cœur du développement urbain de l’Est francilien en desservant les communes des Lilas, Romainville, Noisy-le-Sec, Montreuil et Rosny-sous-Bois.

L’emploi de tunneliers permet d’optimiser la sécurité et la rapidité de réalisation d’un tunnel. Il permet également d’éviter les nuisances associées à la réalisation de travaux à ciel ouvert (bruit, encombrement en surface…), d’où leur utilisation privilégiée pour les chantiers urbains.

Différentes méthodes sont à l’oeuvre pour la réalisation du tunnel qui accueillera les rails de la ligne 11 prolongée : les méthodes du tunnel vouté et du tunnel cadre, réalisés de façon classique, et la méthode du tunnel circulaire réalisé avec le tunnelier.

tracé

Le tunnelier Sofia

Avec ses 106 mètres et 1 450 tonnes, le tunnelier effectuera à la fois le creusement du sous-sol et la construction proprement dite du tunnel sur les 3 kilomètres qui relieront les futures stations La Dhuys et Serge Gainsbourg.

tunnelier

Sofia, la marraine du tunnelier

Selon la tradition des travaux en souterrain, un tunnelier doit être baptisé avant de commencer à creuser. Il porte toujours un prénom féminin en référence à la tradition de Sainte-Barbe, la « patronne » et protectrice des mineurs. Le tunnelier de la ligne 11 a ainsi été prénommé Sofia, en hommage à Sofia Amalou, Agent Animatrice mobile RATP qui accueille en station les voyageurs de la ligne 11 au quotidien. Le tunnelier est baptisé, les travaux peuvent commencer !

Un nouveau lien entre Paris et l’Est francilien

Le prolongement de la ligne 11 à Rosny-Bois-Perrier concrétise un projet de transport essentiel pour la région. Il s’inscrit au coeur d’une volonté collective de désenclavement et de mutation urbaine de l’Est francilien. De Mairie des Lilas à  Rosny Bois-Perrier, le prolongement de la ligne 11 s’étend sur 6 km dont 5,4 km en exploitation commerciale. Le projet, mené conjointement par la RATP et Île-de-France Mobilités, intègre l’adaptation et la modernisation de la ligne existante.

Un investissement global de près de 1,3 milliard d’euros

Le projet est mené conjointement par la RATP, exploitant de la ligne 11, qui conçoit et réalise les travaux, et Île-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports en Île-de-France, qui veille au respect du programme, du calendrier et des coûts tout au long du projet. D’un montant global de près de 1,3 milliards d’euros (conditions économiques de 2014), le projet est financé par l’État, la Région Île-de-France, la Société du Grand Paris, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, la RATP et la Ville de Paris.