RER

Les gares RATP du RER A labellisées S3A pour l’accueil des personnes en situation de handicap mental

La RATP signe la convention S3A (symbole d’accueil, d’accompagnement et d’accessibilité) avec l’URAPEI (Union régionale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) d’Ile-de-France le 3 avril à 12h en gare de Nanterre-Université. La signature a lieu à l’occasion d’une journée liée au sport et au handicap physique, également marquée par l’installation du dispositif « Tous athlètes de la ville » de la RATP dans cette même gare, et en présence de Gautier Simounet, guide handisport de l’équipe de France d’athlétisme et agent de maîtrise sur la ligne A.

A cette occasion, le premier sticker S3A sera apposé de façon symbolique dans la gare de Nanterre-Université, avant de l’être dans l’ensemble des gares RATP de la ligne A dès le 4 avril.

Ce pictogramme S3A symbolise la capacité du personnel des stations de la ligne à prendre en charge de manière personnalisée les personnes ayant un handicap mental et, par extension, toute personne ayant des difficultés de compréhension ou d’orientation. Son apposition sur les comptoirs d’information, dans les espaces voyageurs, mais aussi sur des équipements ou des documents, permet aux personnes concernées de se repérer facilement et de recevoir une prise en charge adaptée. Une façon utile de les guider dans leur voyage et de les rassurer.

Le RER A se mobilise pour S3A

La ligne A du RER s’est lancée dès octobre 2016 dans la démarche S3A : Accueil, Accompagnement, Accessibilité pour les personnes porteuses d'un handicap mental. 90 % des agents des gares de la ligne étaient formés fin mars et tous le seront fin avril. Dès le début du mois d’avril, un agent ayant reçu la formation à cette démarche sera présent en permanence dans chaque gare de la ligne.

Pour Valérie Delvaux, Déléguée au directeur de la ligne A du RER, « La démarche S3A représente un véritable enjeu pour la ligne et s’inscrit pleinement dans la volonté de la RATP d’offrir à ses voyageurs un service toujours plus proche de leurs préoccupations et adapté à leur demande »

La démarche de formation, co-construite avec l’Urapei, a été initiée dans un premier temps auprès d’ambassadeurs de la ligne qui ont bénéficié de modules spécifiques dispensés par l’association « Les Papillons Blancs ». Ces agents ont ensuite pu décliner cette formation auprès de l’ensemble des équipes de la Ligne A.

Cette formation est centrée sur l’apprentissage de l’« accueil adapté » : savoir reconnaître la situation, savoir engager le dialogue, pouvoir donner du temps, apporter des réponses simples, évaluer la compréhension des informations données …

Au-delà, il s’agit de pouvoir prendre en charge toute personne ayant des difficultés de compréhension, d'orientation ou en situation de stress pour faciliter son voyage.

Alors que la ligne 10 avait été en 2016 la première ligne du réseau RATP labellisée S3A, les lignes 1, 11 et 14 devraient également se lancer dans la démarche de certification en 2017. Côté RER, ce sont désormais les deux lignes, A et B, qui disposent de la certification.

L’accessibilité à la RATP

Conformément aux dispositions de la loi du 11 février 2005, et en application du Schéma Directeur d'Accessibilité d'Ile-de-France, la RATP est engagée depuis plusieurs années dans un processus de mise en accessibilité de ses réseaux et services à toutes les personnes handicapées, quel que soit leur handicap :

  • pour le réseau bus, la totalité des 4 500 véhicules est équipée de planchers bas et d’annonces sonores et depuis 2013, les bus commandés par la RATP réservent dorénavant deux emplacements dédiés aux personnes en fauteuil roulant. L’accessibilité aux points d’arrêt est effective sur la totalité des 63 lignes de Paris, et sur une centaine de lignes de banlieue (soit en tout 163 lignes sur les 351 exploitées en Ile-de-France par la RATP). Cette mise en accessibilité se poursuit, en lien avec les collectivités locales, au fur et à mesure des réaménagements de voirie correspondants ;
  • les 7 lignes de tramway exploitées par la RATP sont entièrement accessibles dès la conception du matériel roulant et des infrastructures ;
  • sur les lignes A et B du RER, l’accessibilité au train est assurée depuis 2005 grâce à une passerelle mobile positionnée à la demande par les agents de la RATP et 63 des 65 gares de la zone RATP sont accessibles ;
  • le réseau métro historique est exclu du délai légal de mise en accessibilité du fait de contraintes techniques et d’insertion urbaine dans le sous-sol parisien. Toutefois, la RATP met en oeuvre une politique dynamique d’accessibilité sur plusieurs aspects, conformément au Schéma Directeur piloté par le STIF : signalétique adaptée (hyper signes), annonces et balises sonores, escaliers mécaniques… La ligne 14 et les prolongements de lignes actuels ou futurs offrent une accessibilité totale, y compris aux personnes en fauteuil roulant.

L'Urapei Ile-de-France : échelon régional de l'Unapei, première fédération d’associations françaises de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles, en concertation avec l'Unapei, développe en partenariat avec des opérateurs publics et privés de transport des actions de sensibilisation à l'accessibilité de leurs réseaux aux personnes handicapées mentales. Cette démarche conjointe est sanctionnée par la remise par l'Urapei Ile-de-France d'un certificat d'obtention du pictogramme S3A, Symbole d'Accueil, d'Accompagnement et d'Accessibilité (ci-après "le Pictogramme S3A") développé par l'Unapei.