Bus

LA BANQUE DES TERRITOIRES ACCOMPAGNE A HAUTEUR DE 23M€ LE VERDISSEMENT DE LA FLOTTE DE BUS EXPLOITEE PAR LA RATP POUR ILE-DE-FRANCE MOBILITES

Oblibus, financement proposé par la Banque des Territoires en partenariat avec la Banque Européenne d’Investissement, accompagne Île-de-France Mobilités et la RATP à hauteur de 23M€ pour l’acquisition de bus 100% électrique et d’infrastructures de recharge dans les Centres opérationnels Bus.

Île-de-France Mobilités a une feuille de route extrêmement ambitieuse qui n’a pas d’équivalent en Europe sur des réseaux de même taille avec 100% de bus propres en zone dense en 2025 et 100 % en 2029 en grande couronne. Un rythme très soutenu permettant de basculer sa flotte de 10 500 bus et cars et d’accompagner l’émergence des technologies propres. Depuis 2018, Île-de-France Mobilités ne commande plus non plus de véhicules hybrides.

Pour soutenir ses ambitions d’accompagnement du verdissement de la mobilité, pilier majeur du « Plan Climat » présenté en septembre 2020, la Banque des Territoires, en partenariat avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), a mis en place la plateforme Verdibus Territoires qui porte Oblibus, une offre innovante dédiée au financement des flottes de bus verts.

Prenant la forme d’un emprunt obligataire, Oblibus permet le financement de l’acquisition de la flotte de bus et des infrastructures d’avitaillement associées. Il permet également de porter de manière sécurisée l’ensemble de ces investissements pour un meilleur équilibre économique, le taux d’intérêt évoluant en sens inverse du coût de l’électricité consommée par le bus.

Cette opération, réalisée pour répondre aux objectifs fixés par Île-de-France Mobilités, s’inscrit dans le cadre du programme « Bus2025 » mise en place par la RATP pour Île-de-France Mobilités. Il a pour objectif de verdir la flotte de bus en motorisation électrique, biométhane et hybrides d’ici 2025, soit 4 700 bus concernés pour un investissement par l’Autorité organisatrice de 1,8 Md€.

Ce financement s’inscrit dans la continuité d’un partenariat solide avec Île-de-France Mobilités et la RATP, notamment grâce au rôle de partenaire de la Commission européenne que joue la Caisse des Dépôts dans le cadre du programme « Connecting Europe Facility ». Île-de-France Mobilités, avec la RATP, a ainsi pu bénéficier de deux subventions européennes : 23 M€ en octobre 2020 et 27,7 M€ en mai 2021. Un second financement Oblibus d’un montant analogue à la seconde subvention est en cours de contractualisation, portant le montant total d’accompagnement à 101,4 M€.

Île-de-France Mobilités, la RATP, et la Banque des Territoires confirment ainsi leur engagement sur des axes stratégiques communs en matière de transition énergétique et écologique.

« La RATP et Île-de-France Mobilités sont des acteurs stratégiques pour le territoire francilien, le financement du Plan Bus 2025 par la Banque des Territoires via son offre de financement Oblibus, témoigne de son engagement pour le verdissement des transports publics mais aussi de sa capacité à développer des solutions sur mesure au service de territoires plus durables et plus attractifs ».

Richard Curnier
Directeur régional Ile-de-France de la Banque des Territoires

« La transition énergétique et la lutte contre la pollution sont au cœur des priorités d’Île-de-France Mobilités : nous avons décidé d’accélérer la transition énergétique des autobus et des autocars dans l’ensemble de la Région, faisant ainsi de la Région Île-de-France une référence mondiale du transport public urbain et interurbain routier très bas carbone. L’ensemble du programme de transition énergétique de nos flottes de bus (coût véhicules, travaux de conversion des dépôts aux nouvelles énergies) représente un effort de près de 4 milliards d’euros d’ici 2030 ».

Laurent Probst
Directeur général d’Île-de-France Mobilités

« Ce nouveau financement démontre une nouvelle fois l’importance de la transition énergétique en cours de la flotte exploitée par la RATP pour Île-de-France Mobilités, dans le cadre du programme Bus2025. Cette transformation, accompagnée par le financement de la Commission européenne, va nous permettre la mise en service de 500 bus propres par an entre 2022 et 2024. Aujourd’hui, 2 200 bus biométhane, électriques et hybrides sont en circulation sur les lignes exploitées par la RATP, soit 45 % du parc exploité ».

François De Wailly
Directeur du programme Bus2025 à la RATP