Corporate

Crise du covid-19 : précisions quant à la situation de trésorerie du groupe

La RATP dément catégoriquement les informations diffusées le 29 avril 2020 au soir par France Info concernant sa situation de trésorerie, en particulier l’affirmation selon laquelle elle accuserait « entre 500 M€ et 1 milliard d’euros de trou de trésorerie ».

Si la crise sanitaire impacte fortement la situation financière de l’entreprise, comme celle des autres opérateurs de transport, du fait de la baisse de ses recettes commerciales liée au confinement, l’entreprise dispose aujourd’hui d’une position de trésorerie solide, qui lui permettra de faire face à l’ensemble de ses engagements financiers dans les prochains mois, y compris dans les hypothèses les plus défavorables d’évolution de ses recettes directes.


La RATP a procédé depuis le début du mois de mars à d’importantes émissions à court et long terme sur les marchés financiers, à des conditions financières favorables, reflétant la qualité de sa signature et la confiance des investisseurs dans la solidité de ses fondamentaux financiers. Au cours des dernières semaines, l’entreprise a ainsi émis 480 M€ d’emprunts à 30 ans, et près de 1,5 milliard d’euros de NeuCP (billets de trésorerie) de 1 à 12 mois.


Elle dispose ainsi au 30 avril 2020 de 2,5 milliards d’euros de trésorerie disponible. La RATP a par ailleurs négocié avec ses banques partenaires 800 M€ de lignes de trésorerie qui seront disponibles début mai.