Corporate
Inauguration du poste de police de Châtelet-Les Halles
Michel Delpuech, préfet de Police, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, Colombe Brossel, adjointe à la Maire de Paris, et Catherine Guillouard, présidente-directrice générale de la RATP ont inauguré l’Unité d’Accueil et de Sécurisation des Gares (U.S.A.G) de Châtelet-Les Halles ce vendredi 20 octobre 2017.

Le préfet de Police a salué la mobilisation et l’investissement de l’ensemble des partenaires dans la réalisation de ce nouveau poste de Police qui participe au réaménagement du pôle de transport de Châtelet-les-Halles.

Avec sa surface utile de près de 400 m2 (contre 160m2 précédemment), ce poste de Police, en service depuis le 11 septembre 2017,  est conforme à toutes les dernières normes en vigueur et, par sa conception et son organisation, offre de meilleures conditions de travail aux policiers et d’accueil aux usagers, notamment les personnes à mobilité réduite.

La préfecture de Police est pleinement mobilisée dans la sécurisation des transports en commun et dispose de plus de 1200 effectifs qui sont spécifiquement dédiés à la surveillance et à la sécurité de l’ensemble du réseau francilien, auxquels il faut ajouter les services de police qui œuvrent en surface.

Sur les 9 premiers mois de l’année, ce ne sont pas moins de 4875 sécurisations qui ont été réalisées sur le site de Châtelet – Les Halles, plus de 14800 personnes ont été contrôlées, et 614 d’entre elles ont été interpellées. En outre, depuis 2015, un groupe d’enquêteurs spécialisés dans la lutte contre les agressions sexuelles commises dans les transports en commun, le Groupe des Infractions à Caractère Sexuel (GICS), a été créé afin d’apporter une réponse plus structurée à ce type d’infractions et lutter plus efficacement contre ce phénomène.

La Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités s’engagent pour que les forces de l’ordre disposent des moyens adaptés à leur mission.

En lançant son Bouclier de sécurité, la Région a multiplié par 3 son budget consacré à la sécurité. Elle soutient, dans ce cadre, la construction et la rénovation de commissariats et de postes de police, renforce la vidéo-protection, notamment dans les transports, et a impulsé le regroupement de l’ensemble des forces de sécurité dans les transports sous l’autorité de la préfecture de Police. Ce projet verra le jour d’ici 2019. Ainsi plus de 3 000 agents de sécurité avec les agents de la police ferroviaire, de la RATP, de la SNCF et des opérateurs de bus seront coordonnés grâce à la création d’un PC sécurité unique pour une meilleure organisation et plus d’efficacité et de réactivité  face aux actes de délinquance dans les transports en commun.

La RATP compte parmi les seuls opérateurs de transport urbain au monde à bénéficier d’une internalisation aussi forte de la sûreté au sein de l’entreprise.

La forte présence humaine est au cœur du dispositif de sécurisation de la RATP, avec notamment ses 1000 agents du Groupement de Protection et de Sécurisation des Réseaux qui assurent chaque jour des missions de prévention, de dissuasion et de sécurisation.

Cette présence humaine sur le réseau est complétée par les 6 000 agents de stations et gares qui sont eux aussi en position de vigilance. En complémentarité de cette présence humaine, la RATP déploie des moyens techniques importants avec le soutien financier d’Île-de-France Mobilités, au premier rang desquels la vidéoprotection, outil indispensable dans la chaîne de sécurisation et l’aide à la décision, avec près de 40 000 caméras au total, dans les matériels roulants, sur les quais et dans les couloirs.

« Protéger - Rassurer – Apaiser » : Michel Delpuech a souligné l’engagement des fonctionnaires de la préfecture de Police à la sécurité des voyageurs sur l’ensemble du réseau d’Ile-de-France.

Inauguration du poste de police de Châtelet-Les Halles - RATP
Inauguration du poste de police de Châtelet-Les Halles - RATP
Sécurité