Corporate

La RATP et EMMAÜS Solidarité renouvellent la convention pour un accueil de jour des personnes en situation de grande exclusion à Charenton-le-Pont

La RATP et EMMAÜS Solidarité renouvellent la convention pour un accueil de jour des personnes en situation de grande exclusion à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne).
Charenton

Le 21 juin 2017, Stéphane Gouaud, Directeur Sécurité de la RATP et Bruno Morel, Directeur Général d’EMMAÜS Solidarité ont signé, en présence de M. Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont, le prolongement de la convention relative à l’Espace Liberté, lieu d’accueil de jour pour les personnes en situation de grande exclusion.

La RATP est très investie dans la lutte contre la grande exclusion, alors que ses espaces n’ont pas été conçus pour être des lieux de vie et d’accueil et ne disposent pas d’installations d’hygiène. En outre, les séjours prolongés entraînent, notamment dans le métro, une désocialisation rapide et un risque accru d’accident pour la personne concernée (descente sur les voies électrisées en particulier).

C’est pourquoi la RATP a créé en 1994 le Recueil Social, une équipe dédiée de 65 agents, afin de prendre en charge les personnes sans domicile fixe séjournant sur ses réseaux, et a souhaité aller plus loin, en s’associant en juin 2014 avec EMMAÜS Solidarité et l’association Aurore en ouvrant un accueil de jour à Charenton-le-Pont.

 

Depuis son ouverture, ce lieu original accueille sur 300m² les personnes volontaires rencontrées sur les réseaux de la RATP par les agents du Recueil Social RATP, et offre de 7h à 23h une prise en charge personnalisée. Depuis sa création, le lieu a vu 32 000 passages de 1 500 personnes, leur offrant notamment 8 700 douches et 24 000 petits-déjeuners ; par ailleurs, 48 personnes ont été orientées avec succès vers un hébergement ou un retour dans leur famille.

La prise en charge, par des professionnels d’EMMAÜS Solidarité et de l’association Aurore, s’organise autour de 4 pôles :

  • un pôle "Accueil" propose notamment des prestations alimentaires tous les jours de la semaine ;
  • un pôle "Hygiène et santé" permet l’accès à des douches et soins de propreté, la possibilité de laver son linge ou de bénéficier de vêtements propres ; sont également proposées des prestations de santé assurées par un infirmier, des médecins, des psychologues, ainsi que des prestations favorisant le travail sur les addictions et l’amélioration de l’image de soi ;
  • un pôle "Animation", originalité fondatrice de cette structure, propose des activités et occupations socialisantes jusqu’à la fermeture des lieux ;
  • un pôle "Diagnostic et orientation" assuré collectivement par les membres de l’équipe et l’assistant(e) de service social propose, selon les cas, une réorientation vers d’autres structures tournées vers l’insertion.