Culture

La RATP accueille 3 groupes électro pour un concert retransmis en direct sur ses réseaux sociaux

Ce lundi 14 septembre, à 20h, la RATP ouvre les portes de sa collection d’anciens matériels roulants pour un concert exceptionnel, retransmis en direct sur ses réseaux sociaux. Ce concert sans public physique, dédié à la musique électro, accueillera les artistes Buvette, Murman Tsuladze et Saint-DX pour 1h de spectacle dans une ancienne gare de triage, typique du début du XXe siècle.

Cet événement, proposé en partenariat avec Arte Concert, se tiendra dans un lieu emblématique du patrimoine de la RATP : sa réserve de matériels roulants historiques.

Les artistes se produiront ainsi à proximité de bus à plate-forme et à étage, des toutes premières rames électriques de la ligne de Sceaux ou encore des rames de métro en bois appelées Sprague-Thomson et des mythiques voitures de la ligne Nord-Sud : près d’un siècle d’histoire y est représenté, dans cette collection que la RATP n’ouvre au public qu’à l’occasion de journées exceptionnelles comme les Journées Européennes du patrimoine.

Un des artistes se produira notamment dans une rame de métro en bois qui circulait pour l’Exposition Universelle de Paris de 1990, un beau clin d’œil aux 120 ans du métro que l’on célèbre cette année !

Cette session live sans public sera retransmise en direct sur les pages Facebook d’Arte Concert et de la RATP. Un replay sera disponible sur le site internet d’Arte Concert.  En amont du direct, la RATP dévoilera les coulisses de l’installation de l’événement sur son compte Instagram

Les artistes

Buvette

Splendide, rétrofuturiste et incroyablement dense : le quatrième album du musicien suisse est une évasion cosmique connectée aux émotions du monde réel.

Écouter un nouveau disque de Buvette, c’est un peu comme voir la nature se ranimer après l’hiver : c’est se confronter à une source infinie d’émerveillement, redécouvrir des paysages maintes fois explorés, mais dont la beauté semble immuable, éternelle. 4EVER, c’est justement le titre de son quatrième album, publié quatre ans après Elasticity, mais dix mois à peine après Life, un EP[1]incroyablement fertile en ambiances cinématographiques et en réminiscences eighties.

Retrouvez le sur sa page YouTube.

Murman Tsuladze

Murman Tsuladze est né entre la mer noire et la mer caspienne. Force de la nature à la tête dure, à la fois artiste et poète. Il s’impose depuis 2019 comme l’énorme révélation scénique des festivals d’été. Énergie virtuose, musique communicative, le trio de Murman Tsuladze s’apprêtait à assurer 50 concerts cet été après seulement un single publié, du jamais vu. Leur premier EP arrive avant l’été.

Retrouvez le sur sa page Youtube

Saint-DX

Chanteur, compositeur et producteur français, son style révèle une obsession pour l’amour et une sensibilité exacerbée.

Aurélien Hamm nous raconte la fragilité, la beauté de nos histoires d'amour et la réincarnation de nos blessures dans la répétition de nos journées.

Depuis 2018, il a sorti 3 singles et a accompagné Charlotte Gainsbourg sur scène, assurant bon nombre de ses premières parties.

En novembre 2019 il sortait « SDX », un EP de 9 titres chez Cracki Records et Because Music.

Retrouvez le sur sa chaîne Youtube

 

La RATP et la musique, une longue histoire en commun

Le métro a toujours été une source d’inspiration, en particulier pour la chanson populaire : de Serge Gainsbourg à Pierre Perret, ce ne sont pas les exemples musicaux qui manquent pour illustrer la vie souterraine.

C’est dans cet esprit que la RATP crée en 1997 les « Musiciens du Métro ».  Ce label permet d’offrir à des musiciens, après audition, l’opportunité de se produire sur « la plus grande scène parisienne », le métro. Avec plus de 5 millions de voyageurs quotidiens, le métro représente un véritable tremplin pour les 300 artistes accrédités chaque année, et l’occasion de toucher un public très large.

Par ailleurs, la RATP a accueilli de nombreux artistes sur ses réseaux (Mathieu Chedid, Oxmo Puccino ou encore Camélia Jordana) et s’associe régulièrement à des festivals « grand public » comme Rock en Seine, Solidays ou Art Rock.

Au travers de ces partenariats et animations de ses espaces, la RATP s’engage, non seulement à informer les voyageurs sur les activités culturelles, mais également à les rendre accessibles au plus grand nombre.