Innovation

Expérimentation par la RATP d’un robot nettoyeur dernière génération à la Défense

La RATP, en partenariat avec Onet, a expérimenté pendant plusieurs jours un robot nettoyeur dernière génération dans la gare de La Défense. La RATP est la première entreprise en France à accueillir la démonstration du nouveau robot Taski SWINGOBOT 2000 dans ses espaces.

Avec 7 millions de voyageurs quotidiens sur le métro et le RER évoluant sur les 1,3 million de m² d’espaces du réseau parisien, la RATP fait de la propreté de ses espaces une priorité. C’est dans ce souci de satisfaire toujours davantage ses voyageurs qu’elle expérimente des  solutions technologiques inédites comme les robots nettoyeurs, concentré des meilleures technologies de navigation autonome et des équipements de nettoyage les plus performants.

robot nettoyeur

Une technologie adaptée au nettoyage de grandes surfaces traversées par des flux importants de voyageurs

Le robot Taski SWINGOBOT 2000, composé d’un ensemble de capteurs permettant une vision à 360°, est particulièrement adapté à l’entretien des grandes surfaces traversées par des flux importants de voyageurs. Ces capteurs permettent à la machine de s'arrêter en moins d'une demi-seconde dès qu'un obstacle est détecté, permettant ainsi au robot d’évoluer en toute sécurité.

L’agent de propreté configure simplement le robot qui effectue ensuite en toute autonomie le nettoyage de la zone demandée. Cela confère un plus grand confort de travail pour l’agent de propreté qui peut ainsi optimiser son temps et se concentrer sur les finitions.

De plus, cette technologie innovante est écologique puisqu’elle permet de réduire de 76% l’utilisation d’eau et de produit d’entretien par rapport à la consommation d’une autolaveuse classique.

La RATP continue d’innover au service de la propreté

L’innovation est un levier de développement essentiel pour le groupe RATP : elle permet à l’entreprise de rester à la pointe, notamment sur les problématiques de propreté des espaces. Pour tirer parti de ces évolutions, le groupe RATP a renforcé sa collaboration avec les start-up dans ce domaine.

C’est le cas de FYBOTS, start-up française, dont le premier robot permettant de nettoyer des surfaces allant jusqu’à 30.000 m² en parfaite autonomie électrique, sera testé prochainement sur le réseau RATP.

propreté