Innovation
Navettes autonomes : lancement d’une nouvelle expérimentation dans le Bois de Vincennes
Après le succès de l’expérimentation sur le Pont Charles de Gaulle (Paris 12ème) en début d’année, qui a attiré plus de 30 000 voyageurs, la RATP, Ile-de-France Mobilités et la Ville de Paris, lancent aujourd’hui, et pour 6 mois minimum, un nouveau test de navette autonome entre la station Château de Vincennes (Ligne 1) et le Bois de Vincennes (Paris 12ème).

Durant ce test, les voyageurs pourront circuler gratuitement à bord de deux navettes EZ10 de la marque française Easymile. Ces navettes 100% électriques bénéficient d’une recharge de nuit et circuleront du vendredi au dimanche, de 10h à 20h. Elles proposent 6 places assises et constituent un moyen de transport innovant.

Cette nouvelle expérimentation permettra une liaison entre la station Château de Vincennes (M1) et le Parc floral de Paris, avec un arrêt intermédiaire au « Fort Neuf de Vincennes ». A l’issue des premières semaines d’exploitation, la RATP et l’ensemble des parties prenantes se réservent la possibilité d’étendre l’expérimentation.

Un laboratoire de la mobilité urbaine

A travers cette nouvelle expérimentation, la RATP, IDF Mobilités et la Ville de Paris vont recueillir les retours des voyageurs autour du service. Un nouveau mode d’exploitation sera aussi testé : le « platooning » ou convoi. Afin de répondre aux pics d’affluence, les navettes autonomes seront accolées les unes aux autres pour circuler de manière très rapprochée. L’objectif à terme est de pouvoir opérer un nombre de navettes autonomes adapté à l'affluence de passagers.

Le groupe RATP mobilisé pour être leader des nouvelles mobilités

Dans les semaines à venir, le groupe RATP lancera aussi une desserte interne du site du CEA Paris-Saclay avec deux autres navettes autonomes.

Pour la RATP, le véhicule autonome constitue une opportunité de nouveaux services et complète l’offre de mobilité existante, en offrant des solutions pour les demandes de mobilité non satisfaites aujourd’hui (territoires peu denses, faibles flux, premiers et derniers kilomètres…).

Outre le véhicule autonome, les nouvelles formes de mobilité urbaine se développent et représentent un axe de développement pour le groupe RATP avec par exemple le transport à la demande, les vélos électriques en libre-service, le covoiturage domicile-travail, ou encore l’auto partage.

La RATP travaille aussi sur le concept de « garage intelligent » dans son centre-bus de Lagny, dans le 20ème arrondissement de Paris. Objectif : optimiser la place disponible dans les centres bus situés en zone dense et gagner du temps, en permettant aux bus de se garer seuls.

Navettes autonomes