Métro

Retour sur les incidents sur la ligne 1 le 17 septembre : pas d’enjeu de sécurité grâce au bon fonctionnement des systèmes automatiques

Une série d’incidents a eu lieu le 17 septembre au soir sur la ligne 1. Une disjonction d’intensité a tout d’abord eu lieu sur la ligne 1 à la station Palais Royal vers 21h35. Il s’agit d’un incident électrique, qui peut être impressionnant, car à l’origine d’un bruit fort et d’étincelles, mais sans risque pour le voyageur.

Cet incident a provoqué une avarie matériel sur une rame à Concorde. En application des procédures dans ce type de cas, le trafic a été réorganisé sur la ligne, afin que le service se poursuive. Une mauvaise programmation a eu pour conséquence que plusieurs stations n’ont pas été desservies par une rame, vers 21h50.


Le système de sécurité automatique a détecté l’anomalie et l’arrêt de la rame s’est fait en toute sécurité en amont de la station George V, où une rame était stationnée. Les voyageurs ont ensuite pu être évacués de la rame à George V en toute sécurité.


Il n’y a eu en aucun cas risque de collision avec une autre rame comme cela a pu être écrit sur Twitter, le système automatique ayant parfaitement fonctionné.


Le train concerné par une mauvaise programmation dans le cadre de sa mission était parfaitement localisé, comme le train qui le précédait, et les « bulles de sécurité » protégeant chacun des deux trains, qui sont calculées par le système et varient selon les paramètres de chaque train, ont parfaitement fonctionné également.


L’incident a toutefois pu inquiéter certains voyageurs, ce qui est compréhensible puisque la rame aurait dû s’arrêter à toutes les stations. La RATP présente ses excuses aux voyageurs concernés.

 

Lignes automatiques : les meilleurs chiffres de fiabilité

Pour mémoire, les lignes automatiques sont les lignes les plus fiables du réseau RATP. Leur niveau de performance aux heures de pointe est proche de 100%.


Les incidents majeurs affectant le service aux voyageurs sont rares. Il s’agit du premier incident significatif depuis le début de l’année.


Comme c’est le cas pour chaque incident significatif, un retour d’expérience et un plan d’actions pour renforcer la fiabilité de ces lignes, améliorer la prise en charge des voyageurs et la gestion des incidents, seront effectués par la RATP. Ce retour d'expérience sera présenté lors de l’audition annuelle du 6 novembre devant le Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités, en ligne avec la demande de Valérie Pécresse, Présidente d’Île-de-France Mobilités.