Métro

Retour sur l’incident du mardi 31 juillet sur la ligne 1 du métro

Mardi 31 juillet, autour de 20h, un problème technique est survenu sur un train de la L1 entre les stations Bastille et St Paul. En cette période de renfort d’offre exceptionnel sur la ligne 1 du métro (1 train toutes les 90 secondes), liée à la fermeture d’une partie du RER A pour les travaux de renouvellement de voie et ballast, la navette suivante qui était très proche a été bloquée par le système automatique par mesure de sécurité.

Les autres navettes présentes dans la zone impactée ont aussi été progressivement arrêtées, dont certaines sous tunnel. Suite à l’incident, les équipes techniques sont intervenues pour faire repartir le train concerné par l’incident en suivant les procédures habituelles (un agent vient sur place pour reprendre le train manuellement et essayer de dépanner le train, ce qui nécessite l’interruption temporaire du courant dans la zone concernée).

Après 30 minutes d’arrêt, plusieurs alarmes ont été tirées à bord des trains, ce qui a coupé le courant (750 volts) sur une grande partie de la ligne, coupant par la même occasion la ventilation. Au total, ce sont 12 navettes qui se sont retrouvées bloquées en interstation soit plusieurs centaines de voyageurs. C’est un événement rarissime.

Pour l’information voyageurs, des centaines d’appels auprès du poste de commandement de la ligne ont saturé le système d’informations des voyageurs à bord des trains. Néanmoins, des annonces sonores et sur les écrans ont été faites, et le compte twitter de la ligne 1 a été alimenté régulièrement. Des bouteilles d’eau ont aussi été distribuées à Châtelet et Concorde par les agents RATP.

Pour les évacuations, l’accompagnement et l’information des voyageurs, près de 200 agents RATP ont été mobilisés. A 22h30, tous les voyageurs étaient évacués. La BSPP était présente dans plusieurs stations afin de prendre en charge les voyageurs si besoin. Sur l’ensemble des voyageurs évacués, 5 ont été pris en charge par les pompiers.

Une fois les voyageurs évacués, il a fallu que les agents RATP vérifient, à pieds, la quasi totalité de la ligne, pour s’assurer qu’il n’y avait plus de voyageurs sous tunnel. Ensuite, les équipes techniques sont intervenues pour réinitialiser en mode manuel et en toute sécurité le système de la ligne 1.

Toutes les mesures de vérification sur la ligne n’ont pas permis la reprise complète avant la fin de service. Pendant toute cette période, l’exploitation a néanmoins pu être poursuivie entre Charles de Gaulle Etoile et La Défense, puis Porte Maillot et La Défense.
 
Ce matin, mercredi 1er aout, après avoir effectué des essais toute la nuit, le trafic a repris à 5h30.

L’ensemble de l’entreprise s’est mobilisé pour répondre à cet événement exceptionnel et reprendre l’exploitation en toute sécurité. La RATP présente une nouvelle fois ses excuses aux voyageurs qui ont eu à subir les conditions pénibles d’attente et d’évacuation liées à cet incident et propose un accompagnement psychologique à ceux en exprimant le besoin.