Mobilité durable

La RATP et Enedis signent un partenariat pour accompagner le développement des bus électriques

Dans le cadre de la transition énergétique et du renouvellement massif de son parc d’autobus, la RATP va convertir 2/3 de ses centres bus à l’électrique. Pour répondre à ce défi, la RATP et Enedis ont signé aujourd’hui un partenariat pour faciliter la conversion des centres bus à l’électrique.

Cette convention, d’une durée de deux ans, a pour principal objectif de raccorder les centres bus au réseau public de distribution d’électricité afin de recharger les bus électriques qui circuleront à terme sur les lignes de la RATP.                     

Cette collaboration entre Enedis et la RATP va notamment permettre de :

  • définir des modalités de raccordement optimales des centres-bus en fonction de chacune des configurations rencontrées ;
  • travailler sur le développement de solutions de recharge comme le pilotage de la recharge pour permettre une sollicitation raisonnée du réseau électrique ;
  • partager les connaissances sur l’électromobilité ;
  • garantir le maintien de la qualité de l’énergie distribuée

Pour accueillir les bus électriques, ce sont 17 centres bus que la RATP doit adapter, et Enedis raccorder, dans des délais très contraints. Au total, la RATP va transformer son outil industriel en convertissant 2/3 de ses centres bus à l’électrique et 1/3 au biogaz afin d’accompagner le renouvellement de sa flotte de bus.

Le modèle de référence retenu par la RATP est la recharge des bus électriques de nuit en centre-bus afin de s’adapter au mieux au réseau électrique, notamment en dehors des heures de pointe.

À terme, Enedis doit mettre à disposition de chaque centre-bus une puissance électrique qui s’élèvera à environ 10 MW par centre.

Bus 2025