RER
Accident du RER B - Point sur les travaux en cours et prévisions de trafic
Suite à l’accident survenu hier matin sur la ligne B du RER, dû à l’affaissement de terrain sous la voie provoqué par les fortes intempéries en région parisienne de ces derniers jours, le trafic reste interrompu entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Courcelle-sur-Yvette.

Les équipes RATP sont pleinement mobilisées : depuis hier, les agents de maintenance travaillent jour et nuit sur le chantier. De nombreuses opérations sont nécessaires afin de pouvoir remettre cette partie de ligne en fonctionnement :

  • La première opération, débutée hier et qui se terminera ce soir, consiste au démontage des caténaires endommagées et de leurs supports.
  • Parallèlement, un chemin a été tracé au pied du talus depuis un accès routier de manière à apporter le ballast nécessaire au comblement du « canyon » de 4 mètres de profondeur et à la stabilisation de la voie.
  • Après cette phase préalable, et afin de permettre de dégager la voie, plusieurs scénarii de grutage et de relevage des 3 voitures couchées (150 tonnes à relever) sont à l’étude en fonction de la stabilité des sols.
  • Une fois le matériel roulant retiré, il faudra remettre en état l’ensemble des équipements endommagés avec notamment la reconstruction définitive du talus et le renouvellement de la voie et du ballast de la zone touchée (150 mètres).
  • Enfin, il faudra remettre en service toute l’infrastructure ferroviaire nécessaire à la circulation des trains en toute sécurité avec l’installation de la signalisation, la réfection des massifs en béton nécessaires à l’installation des portiques pour les nouvelles caténaires.

Eu égard à l’ampleur des dégâts constatés et à l’instabilité des sols sur place, la RATP n’est pas en mesure pour le moment de communiquer de date pour un retour à la normale entre les gares de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Orsay-Ville. Plusieurs scenarii de travaux sont en effet encore explorés en fonction des possibilités techniques. Cependant, ces opérations s’annoncent d’ores et déjà délicates et vont nécessiter plusieurs semaines d’intervention.

L’ensemble de l’entreprise est mobilisé et les agents sont présents en gare et sur les quais pour informer et orienter les voyageurs. La cellule de crise est toujours activée avec une mobilisation de la direction générale.

Pour rappel : afin de limiter au maximum l’impact de cet accident sur le trafic, la RATP a mis en place un plan de transport adapté au flux constaté de voyageurs en mettant en place des bus de substitution (un départ toutes les 8 minutes en heure de pointe et 15 minutes en heure creuse) entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Gif-sur-Yvette, et une navette ferrée de substitution circule entre Orsay-Ville et Gif-sur-Yvette. Ainsi, la coupure de la ligne se limite au tronçon entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Gif-sur-Yvette. Sur le reste de la ligne, le trafic sera de 3 trains sur 4 en heure de pointe et le trafic sera normal en heure creuse.