RER
Incident du RER A : reprise du trafic sur l’intégralité de la ligne
Le trafic du RER A a pu reprendre sur l’intégralité de la ligne, suite à l’achèvement des travaux nécessaires par les entreprises du Groupement Eole (Bouygues Travaux Publics, Eiffage et Razel-Bec), en charge du chantier ayant endommagé le tunnel du RER A. La RATP a procédé par ailleurs aux vérifications indispensables à une reprise de l’exploitation en sécurité et dans de bonnes conditions.

La reprise du trafic fait suite à 3 jours de mobilisation intense des équipes de SNCF, RATP et du Groupement Eole, suite à cet incident exceptionnel.

Consciente que cet incident a généré une situation difficile sur le réseau, nous souhaitons remercier nos voyageurs pour leur compréhension ainsi que l’ensemble des équipes mobilisées sur le terrain pour la gestion de l’incident et l’accompagnement du meilleur service aux voyageurs possible dans des conditions de transport dégradées.


Pour rappel sur l’incident :

Le trafic du RER A était interrompu depuis lundi 30 octobre entre La Défense et Auber suite à un incident majeur lié à des travaux sur le chantier SNCF d’Eole (RER E) Porte-Maillot.

Cette interruption du trafic était la conséquence d’un percement au niveau de Porte Maillot de la paroi du tunnel du RER A, dans le cadre d’un forage préliminaire des travaux conduits par les équipes du Groupement Eole (Bouygues Travaux Publics, Eiffage et Razel-Bec) en charge du chantier du RER E pour SNCF Réseau.

Ce percement avait entraîné un écoulement important et soutenu d’eau boueuse et de sable qui a noyé les voies sur une cinquantaine de mètres, nécessitant l’arrêt immédiat de la circulation des trains.

De lourds travaux ont été effectués depuis 3 jours par les équipes du groupement Eole pour colmater l’importante brèche et arrêter l’écoulement d’eau. Ce colmatage a nécessité l’injection d’au moins 300 kilos de résine pour permettre sa consolidation. L’arrêt de l’écoulement a pu être constaté dans la matinée du 1er novembre.

En parallèle, les équipes avaient procédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’évacuation par train des 25 tonnes de boue récupérées sur les voies. Le pompage de l’eau a permis de désengorger les voies avec succès.

La réalisation des dernières étapes de travaux et de vérifications impératives par la RATP ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi : le nettoyage de la zone de chantier, l’évacuation du matériel des entreprises intervenantes, la vérification des installations de signalisation et de communication, et enfin à l’acheminement et le passage de plusieurs trains d’essai afin de s’assurer de la sécurité de la voie.

Un plan de substitution a été proposé depuis le début de l’interruption du trafic pour accompagner au mieux les voyageurs dès l’ouverture du service (renforcement du métro et service de bus de substitution). 160 agents supplémentaires ont été déployés sur le terrain pour informer et accompagner les voyageurs. Ces derniers sont par ailleurs informés en continu de la situation sur les différents canaux d’information (ratp.fr, comptes twitter RER A, applications, écrans d’information).

La salle de crise et la direction générale de la RATP ont été mobilisées en continu durant toute la durée de l’incident.