Sécurité

Le dépôt de plainte désormais possible pour les touristes étrangers sur le réseau RATP

La RATP, le Parquet de Paris et la préfecture de Police de Paris expérimentent depuis le 20 août la possibilité pour les touristes étrangers victimes de vols simples de déposer directement plainte sur le réseau RATP. Cette expérimentation, qui durera 6 mois dans 6 stations et gares du réseau RATP, a pour but de faciliter les démarches des victimes et le travail de la police.

Rédigé en français et en anglais, le formulaire de dépôt de plainte pourra être directement rempli par les victimes, avec le soutien d’un agent RATP. Il sera disponible dans 6 gares et stations maillant le réseau RATP, particulièrement fréquentées par les touristes étrangers : Franklin D. Roosevelt (Ligne 1), Anvers (Ligne 2), Saint-Michel – Notre Dame (Ligne 4), Opéra (Ligne 8), Hôtel de Ville (Ligne 11) et Charles de Gaulle – Etoile (RER A). Le formulaire sera ensuite directement transmis au Parquet de Paris.

 

Cela vaudra pour des vols « simples », c’est-à-dire sans violence et sans possibilité d’identifier immédiatement la personne coupable, et dont le préjudice n’excèdera pas 1 000 euros.

01. Faciliter les démarches des victimes et le travail de la police

Ce nouveau service, envisagé spécifiquement pour les touristes étrangers majeurs, vise à faciliter et accélérer les démarches des victimes, alors même que le fait de se déplacer dans un commissariat peut parfois paraître dissuasif pour des raisons de temps et d’organisation. En obtenant immédiatement une copie du dépôt de plainte, justifiant du préjudice subi, les victimes pourront ainsi engager très rapidement leurs démarches auprès des assurances et, le cas échéant, des services de leur administration de référence.

 

Le dépôt de plainte sur le réseau RATP permettra également un gain de temps important aux services de police, les victimes conservant toutefois la possibilité, si elles le souhaitent, d’effectuer leur déposition directement auprès du commissariat ou de la brigade de gendarmerie de leur choix.

 

02. Une action inscrite au cœur du Plan tourisme de la RATP et de la préfecture de Police

Parmi les presque 50 millions de touristes accueillis chaque année en Île-de-France (dont 40% d’étrangers), plus des trois quarts d’entre eux fréquentent le métro, et quasiment la moitié le RER, faisant de la RATP un acteur essentiel pour l’attractivité touristique de Paris et de la région francilienne. C’est pour accompagner au mieux ces voyageurs et les rassurer dans leurs déplacements que la RATP a mis en place depuis plus de 15 ans un Plan tourisme global.

 

Celui-ci comprend une signalétique en langues étrangères et en hyper signes, l’installation de des bornes Wifi et points Connect dans les gares et stations, et des écrans d’informations multilingues. Une application « Next Stop Paris » a également été créée en 10 langues pour faciliter la découverte de Paris et de sa région, tandis que 200 agents saisonniers en « gilet vert » sont déployés pour renseigner les touristes.

 

Conjointement, le plan tourisme 2018 mis en place par la préfecture de Police avec la RATP, prévoit pour sa part une sécurisation particulière de l’ensemble des stations et réseaux de transports en commun empruntés par les touristes, avec une présence dynamique accrue des forces de police à vocation tant dissuasive que répressive.

 

La préfecture de Police met également à disposition des touristes des supports à usage préventif disponibles en plusieurs langues, tels que des flyers d’information et le guide « Paris en toute sécurité », qui font l’objet d’une diffusion sur les sites touristiques et sur les zones d’attente aéroportuaires et ferroviaires.

Tourisme