Nouvelles mobilités
Nouvelles mobilités : s’adapter à une société qui change
Transport à la demande, véhicules autonomes, auto-partage, co-voiturage… l’émergence de nouvelles formes de mobilité transforme en profondeur les habitudes. Nous les associons à nos systèmes de transport collectifs pour proposer une mobilité globale en porte-à-porte.

Prise en charge de nos  voyageurs vers le réseau principal aux heures de pointe, substitution à une ligne peu utilisée en heures creuses, offre de mobilité solidaire et de proximité dans les zones périurbaines ou rurales mal desservies… le transport à la demande (TAD) permet de répondre à des besoins très variés.

Notre filiale RATP Dev opère ainsi le réseau de bus de la communauté de communes d’Épernay – Pays de Champagne, avec 10 lignes de TAD associées à six lignes régulières pour mieux irriguer un territoire de 21 communes.

A Bristol, dans l’ouest de l’Angleterre, notre filiale locale RATP Dev UK a testé Slide, un service de transport collectif à la demande, à mi-chemin entre offre de bus classique et transport individuel. Issu de notre programme d’entreprenariat interne [BOUGE !] et développé avec la start-up française Padam, il propose un service de transport flexible par minibus à partir d’un smartphone : le client indique son lieu de départ et sa destination, l’application suggère un lieu de prise en charge et calcule, en temps réel, l’itinéraire optimal du véhicule en tenant compte des demandes d’autres passagers allant dans la même direction.

En associant le transport à la demande à  des partenariats avec des  taxis et VTC, nos centrales de réservation sont capables de développer des services de nuit économiques en tirant parti des technologies de géolocalisation et des services de réservation par mobiles. 

02. Navettes autonomes : souplesse et adaptabilité pour le « dernier kilomètre »

Les navettes autonomes suscitent l’intérêt de beaucoup de villes et d’entreprises, pour des usages envisagés d’abord en site fermé, et nous avons lancé plusieurs expérimentations dans ce domaine. Ce type de véhicule pourrait permettre de répondre à des demandes de mobilité non satisfaites aujourd’hui (territoires peu denses, faibles flux, premiers et derniers kilomètres…) et d’imaginer de nouvelles formes de services. C'est pourquoi nous nous sommes engagés fortement sur le sujet en coordonnant  le volet véhicule autonome du plan Nouvelle France Industrielle (NFI).

Nous avons à Paris, Boulogne-sur-Mer (région Hauts-de-France), Saclay (sud-ouest de Paris) ou  Austin (au Texas, Etats-Unis) lancé plusieurs expérimentations de navettes autonomes EZ10 de la start-up française Easymile, en association avec des autorités et partenaires locaux. L’objectif est toujours le même : recueillir l’avis des voyageurs et collecter des informations en matière de performance, de fiabilité et de sûreté de fonctionnement.

Le chiffre
30 000
voyageurs ont testé les navettes autonomes circulant sur une voie dédiée sur le Pont Charles de Gaulle à Paris, dans le cadre d’une expérimentation réalisée au printemps 2017 avec Île-de-France Mobilités et la Ville de Paris.

Après le succès de l’expérimentation sur le Pont Charles-de-Gaulle (Paris 12ème), nous avons, avec Île-de-France Mobilités et la Ville de Paris, lancé en novembre 2017 et pour 6 mois minimum un nouveau test de navette autonome entre la station Château de Vincennes (ligne 1 du métro) et le Parc floral de Paris (Paris 12ème).

Durant ce test, les voyageurs pourront circuler gratuitement à bord de deux navettes EZ10 de la marque française Easymile. Ces navettes 100 % électriques bénéficient d’une recharge de nuit et circuleront du vendredi au dimanche, de 10 h à 20 h. Elles proposent 6 places assises et constituent un moyen de transport innovant.

Avec Alstom, nous avons expérimenté aussi avec succès le garage autonome de tramway dans notre dépôt du T7 francilien de Vitry-sur-Seine, avant des tests similaires de stationnement automatisé de bus.

Nos offres Transport à la demande Mobilité