Tramway
Prolongement à l’Est du tramway T1 de Noisy-le-Sec à Val-de-Fontenay
Le T1 de Bobigny à Val de Fontenay traversera les villes de Bobigny, Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil, Rosny-sous-Bois et Fontenay-sous-Bois.

Il contribue à la transformation du territoire en accompagnant les projets portés par les communes et en permettant un réaménagement de l’espace public. Le prolongement du T1 permet de compléter le réseau de transports en commun dans l’est francilien et d’améliorer le confort des voyageurs. Il offrira, à terme, des correspondances avec le T1 Asnières-les-Courtilles–Bobigny, les lignes 5, 11 et 15, le RER A et E et le T Zen 3 et sera complété par une réorganisation du réseau de bus.

Informations utiles :

  1. Département 93 , 94
  2. Correspondances RER E / M 5, 7, 13
  3. Correspondances à venir RER A / M11 / Ligne 15

01. Les bénéfices

  • 35 minutes de temps de parcours entre Bobigny et Val de Fontenay.
  • Il faudra 8 minutes seulement pour relier la future station Place Carnot à Romainville, à la gare de Noisy.
  • Fréquence de 4 minutes en heures de pointes et de 6 minutes en heures creuses.
  • Des rames plus spacieuses prévues pour 200 personnes.
  • Plus de 500 arbres plantés le long du tracé.
  • Diminution du rejet de CO2 de 800 tonnes /an.

02. Qualité de service

  • Régularité et fiabilité grâce à une voie de circulation entièrement dédiée sur la majeure partie du tracé et la priorité aux feux.
  • Accessibilité des stations et des rames pour les personnes à mobilité réduite.
  • Temps de parcours : 35 minutes entre Bobigny et Val de Fontenay.

03. L’intégration urbaine

Le tramway s’accompagne d’aménagements qui prennent en compte tous les usagers de la voirie.

Les piétons profitent de l’élargissement des trottoirs, le mobilier urbain sera positionné de manière à laisser circuler en toute quiétude les familles ou les personnes à mobilité réduite.

Des itinéraires cyclables seront réalisés le long du tracé du tramway : 20 km dont environ 5 km sur Noisy-le-Sec, y compris sur l’avenue Gallieni et le Boulevard Michelet.

Grâce au projet, le centre-ville de Noisy-le-Sec sera désormais accessible en double sens en voiture. La voie du tramway est banalisée sur un tronçon de 400 m, rue Jean Jaurès. Cela signifie que sur cette voie, tramway, véhicules et vélos circuleront ensemble et en toute sécurité.

carte

 

Les chiffres clés du projet

10,7
km
de prolongement. 15 nouvelles stations verront le jour dans le cadre de ce projet. Et 45 800 voyageurs par jour y sont attendus.

04. Le calendrier

  • 2008 : concertation
  • 2009 : décision du Conseil d'Ile-de-France Mobilités
  • 2010-2012 : études suite à la concertation en collaboration avec les collectivités traversées
  • 27 juin-31 juillet 2013 : enquête publique
  • 17 février 2014 : décision d’utilité publique
  • Mi 2015-2017 : travaux concessionnaires
  • 2017 : début des travaux

05. Les acteurs du projet

Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis est maître d’ouvrage des aménagements nécessaires pour la réalisation du prolongement du tramway.

Ile-de-France Mobilités

La RATP

06. Le coût et les financements du projet

Le coût du projet

Le coût du projet T1 de Bobigny à Val de Fontenay intègre les dépenses nécessaires à la construction de la ligne de tramway (voie, stations, site de maintenance, alimentation électrique, ouvrage d’art au-dessus de l’A86...) et au réaménagement des espaces publics (voirie, mobilier urbain, pistes cyclables, plantations, ouvrage de franchissement de l’A3, démolition de l’A186...).

Ce coût comprend également les acquisitions foncières.

L’infrastructure

Les financeurs du projet

Le matériel roulant

L'exploitation