Services aux voyageurs

Mobilisés pour vous

L’offre de service a été particulièrement perturbée sur certaines lignes du réseau ces derniers mois. La RATP vous présente ses excuses pour cette situation. Nous mettons tout en œuvre pour améliorer la situation sur l’ensemble du réseau. Nos agents restent mobilisés au quotidien pour vous accompagner dans ce contexte.

En ce début d'année 2024, l’offre est remontée et la qualité de service s’est améliorée significativement durant ces derniers mois.

  • Tramway : l’offre est à plus de 98 %. 

  • Bus : alors que nous étions à 75 % de production il y a un an, nous sommes remontés à la fin janvier 2024 à 90,04 % d’offre "hors causes externes", à savoir les travaux par exemple.

  • Métro : la production a retrouvé des niveaux élevés à la mi-janvier 2024 (autour de 95%), grâce notamment à la montée en puissance du recrutement : de nouveaux conducteurs arrivent sur les lignes une fois leur formation terminée. Les travaux continuent sur les lignes 4, 6, 11 et 14. Des difficultés sont persistantes principalement sur les lignes les plus anciennes du réseau dont l’infrastructure et les trains sont les plus vieillissants comme les lignes 7, 8, 12 et 13. Pour autant, sur toutes ces lignes il y a plus de trains qu’il y a un an. Dans la pratique, sur la ligne 13, cela signifie qu'il y a un métro en plus tous les 10 métros.

  • RER
    Sur le RER A : notons que la ponctualité de la ligne est à 92 % en décembre 2023, impactée notamment par les colis abandonnés et les malaises voyageurs. Pour la ligne la plus fréquentée d’Europe, les voyageurs sont revenus plus vite qu’ailleurs puisque nous avons 1,1 millions de voyageurs / jour.
    Sur le RER B : la ligne B, quant à elle, est en difficulté. Ce pour plusieurs raisons : matériel vieillissant sans pilotage automatique, incidents fréquents notamment bagages oubliés et malaises voyageurs. À la demande d'Île-de-France Mobilités, nous travaillons actuellement à un plan d’amélioration avec SNCF Voyageurs et SNCF Réseau. Nous lançons en cette rentrée le renouvellement de l’ensemble des panneaux d’affichage dans les gares du RER B, avec des écrans plus grands et clairs afin d’améliorer l’information voyageurs. Du côté de la maintenance, les efforts portent sur l’amélioration de l’entretien du matériel et le renforcement des ressources de dépannage au sein de l’atelier de maintenance de Mitry. A moyen terme, de nouveaux trains plus capacitaires et plus confortables vont remplacer les trains actuels à l’horizon fin 2025. Pour ce faire, nous adaptons nos infrastructures dès aujourd'hui, notamment en adaptant les quais et les voies. 

Un plan d'actions concret

Ces résultats sont le fruit d’une mobilisation très importante de l’entreprise avec un plan d’actions concret. Avec en particulier le déploiement d'une politique de recrutement ambitieuse et le recrutement réalisé de 6600 personnes en 2023 en Ile-de-France. Dans le détail, ce sont bien 3000 conducteurs de bus, 650 agents de stations, 620 agents de maintenance, 120 agents de sûreté qui ont été embauchés en 2023. C'est également 300 conducteurs de métro qui ont été recrutés, soit deux fois plus qu'une année habituelle.

En 2024, le groupe RATP va encore recruter plus de 5 300 personnes en Île-de-France, avec près de 3 700 postes en CDI dont 1 350 conducteurs de bus, dont 1 200 sur Paris et petite couronne ; 150 en grande couronne (RATP Cap Île-de-France) ; 900 agents de gares et stations et 120 conducteurs de métro. Les prochaines sessions de formation pour ces derniers sont remplies à 100 %.

@leparisien On est allés à l’école des conducteurs du métro parisien, et dans leur énorme simulateur grandeur nature #metro #paris #ratp #iledefrance ♬ original sound - Le Parisien


La RATP a toujours fait de la sécurité ferroviaire et de la sûreté des voyageurs une priorité absolue. L’entreprise lance régulièrement des campagnes de communication pour prévenir les comportements à risque. Une campagne a été lancée pour mieux sensibiliser les voyageurs au sujet.

La RATP va également continuer à travailler les sujets qui impactent fortement le trafic, notamment les malaises voyageurs et les bagages oubliés :

- Les difficultés sont aggravées par une augmentation sans précédent des objets abandonnés sur le réseau. Le nombre de colis abandonnés a été multiplié par 4 depuis 2019. La campagne de communication ciblée « dispositifs bagages oubliés » a été relancée récemment. Afin d’accroître notre efficacité face à ce type d’incidents et réduire les délais d’intervention en cas de colis suspect, nous avons commencé à renforcer les équipes cynotechniques, constituées de maîtres et de leurs chiens. De nouvelles implantations ont été décidées pour des équipes de cyno-détection sur les stations et terminus les plus touchés en accord avec IDFM (Balard, Bagneux, Saint-Denis Université et Trocadéro).

installation d'un sac géant sur le parvis de la gare d'Antony (RER B)
Installation d'un sac géant sur le parvis de la gare d'Antony (RER B)

- Une nouvelle convention est en préparation avec le SAMU et la BSPP (Brigade de sapeurs-pompiers de Paris) pour améliorer la prise en charge des voyageurs qui font un malaise et nous étudions l’implantation d’équipes de protection civile en plus des deux sites existants (Gare du Nord et Châtelet).

- Pour renforcer la lutte contre les intrusions sur les voies, l’entreprise va installer des séparateurs de voie sur les lignes METROmetro ligne 5metro ligne 7metro ligne 12ainsi que dans certaines stations des lignes METROmetro ligne 2metro ligne 8metro ligne 9La finalisation de la liste des stations concernées est en cours avec Ile-de-France Mobilités.

- De plus, Île-de-France Mobilités a pris la décision de renouveler le matériel roulant sur les lignes les plus anciennes. Ainsi la moitié des trains qui circulent aujourd'hui sur l’ensemble du réseau vont être remplacés. Les lignes METROmetro ligne 3metro ligne 3Bmetro ligne 7metro ligne 7Bmetro ligne 8metro ligne 10metro ligne 12metro ligne 13vont progressivement accueillir un nouveau train, le MF19. Ce projet va permettre une amélioration globale de l’offre de transport du métro parisien.

- Enfin, l’entreprise a aussi fait le choix d’une politique salariale ambitieuse pour maintenir l’attractivité de ses métiers. Ce dispositif est complété par la mise en place d’une politique de qualité de vie au travail destinée à fidéliser les collaborateurs. Afin d’attirer toujours plus de talents, la mobilisation des équipes de l’entreprise se poursuit avec l’intensification de toutes nos actions et notamment l’expérimentation de la semaine de 4 jours à la maintenance. De plus, nous allons prochainement signer un avenant avec Action Logement permettant de passer de 500 logements annuels pour les agents RATP à 800 (1100 au total).

Cette page sera mise à jour régulièrement en tenant compte des évolutions et améliorations sur le réseau.