Daily life

Comment réagir en cas de malaise dans le RER ou le métro ?

Coup de chaud, hypoglycémie, malaise vagal, stress, fatigue... les malaises ça peut arriver à tout le monde ! Mais quand cela arrive à bord d’un métro ou d’un RER on ne sait pas toujours quoi faire. Alors voici quelques conseils pour avoir les bons réflexes et mieux gérer la situation.

Pour une prise en charge rapide et efficace d’un malaise, le SAMU, l’APHP et la Préfecture de Police (pour la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris) demandent à ce que la victime soit accompagnée hors de la rame, sur le quai, qu’elle soit consciente ou inconsciente. Cette nouvelle procédure s’inscrit dans une démarche de responsabilité citoyenne.

 

What should you do if you feel unwell in the RER or metro?

 

¿qué debe hacer si se encuentra mal en el RER o en el metro?

Quand je ressens les premiers signes d’un malaise

Si vous ressentez une sensation d’affaiblissement, des bouffées de chaleur, des sueurs, une pâleur, une vision trouble, des nausées voire vomissements, des vertiges… Adoptez ces bons réflexes :

  • Je descends sur le quai de la station ou de la gare suivante. Je m’assois ou m’accroupis, et j’enlève veste, manteau, cravate, etc. Dans la grande majorité des cas, un peu d’air et de l’espace suffisent pour aller mieux. 
  • Je préviens ou fais prévenir un agent RATP :
    • soit via la borne d’appel au milieu du quai,
    • soit via le bouton d’appel à bord sur les lignes metro ligne 1metro ligne 4et metro ligne 14
    • soit en m’adressant directement au conducteur en se rendant à sa cabine.
  • J’attends l’arrivée de l’agent et des secours sur le quai.
     

Quand je suis témoin d’un malaise 

  • Dès les premiers signes de malaise, je n’hésite pas à demander si la personne se sent mal et si elle a besoin d’aide pour descendre de la rame.
  • Je préviens ou fais prévenir un agent RATP :
    • soit via la borne d’appel au milieu du quai,
    • soit via le bouton d’appel à bord sur les lignes metro ligne 1metro ligne 4et metro ligne 14
    • soit en m’adressant directement au conducteur en se rendant à sa cabine, il pourra appeler les secours.
  • En attendant l’agent, ou pour lui prêter main-forte s’il est déjà présent : j’aide la personne à descendre de la rame, qu’elle soit consciente ou inconsciente. Je n’hésite pas à solliciter d’autres voyageurs si besoin.
  • En aucun cas je ne laisse la personne seule. Je m’assure qu’elle soit accompagnée de l’agent en attendant l’arrivée des secours.
     

Prévention : Découvrez les bons gestes en cas de malaises voyageurs

Nos bons conseils

En cas de fortes chaleurs, on adapte son comportement.  Évitez de porter des vêtements trop chauds et pensez à retirer des épaisseurs. Certains malaises peuvent être évités grâce à une bonne hydratation et alimentation : prévoyez de l’eau et un petit en-cas.

On écoute son corps, on a souvent tendance à trouver de bonnes raisons de rester à bord : ne pas arriver en retard à un rendez-vous, se convaincre qu’on peut tenir encore, se dire que cela va finir par passer… Quelques minutes prises à quai vous feront gagner bien plus de temps et de sérénité !

Relations avec les voyageurs