Métro / ferré
RER B : les accès aux quais reconfigurés et redimensionnés
En vue du lancement du projet de désaturation de la gare Cité Universitaire du RER B, la RATP lance une enquête publique afin d’évaluer l’intérêt général du projet et la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de la Ville de Paris qui en découle. On vous explique.

Depuis plusieurs années, la gare du RER B Cité Universitaire fait face à un problème de saturation, notamment en heures de pointe, dû à la configuration des accès direction Paris avec les entrées et sorties communes et à la visibilité limitée à l’arrivée sur le quai qui conduit à une mauvaise répartition des voyageurs. Au total, chaque jour 53 600 voyageurs entrent et sortent de la station.

Créer un escalier mécanique à la montée en sortie du quai direction Paris. Reconfigurer et redimensionner l’accès au quai direction Paris en dissociant les flux entrants et sortants par le réaménagement de la salle d’échange et de la ligne de contrôle, le renouvellement des appareils de la ligne de contrôle et la création d’un couloir pour les flux sortants. Renouveler les appareils de la ligne de contrôle et ajouter un appareil supplémentaire pour le quai direction Saint Rémy-Lès-Chevreuse.

Une mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de Paris est nécessaire puisque le projet de désaturation nécessite des aménagements dans le parc Montsouris, qui est une zone d’« Espace Boisé Classé ». Ainsi, depuis 2013, six versions de projets ont été étudiées afin de réduire au maximum les impacts des phases de travaux et d’exploitation sur l’environnement.

Pour ce faire, la RATP a travaillé avec une agence paysagiste et un cabinet spécialisé dans l’économie circulaire, afin de revaloriser les espaces affectés par le projet et minimiser son impact environnemental. En concertation avec les Services de l’Etat, un dossier de valorisation a également été élaboré pour accompagner les travaux de préservation et de protection de la faune et la flore du parc. Le projet prévoit la replantation de 15 arbres, dont 14 sur l’emprise travaux et 1 hors secteur (soit un volume de feuillage supérieur à celui des arbres abattus).

Un projet collaboratif

Afin d’évaluer au mieux l’intérêt général du projet et la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de la Ville de Paris qui en découle, une enquête publique sur la reconfiguration et le redimensionnement des accès aux quais de la gare Cité Universitaire a lieu. Le scénario présenté en enquête publique a pour objectifs :

  • De prioriser la désaturation du quai direction Paris, sans que l’autre quai soit modifié et sans impacter le côté Est du parc Montsouris ;
  • D’éviter au maximum d’abattre les arbres existants (au total 9 arbres, sans arbre remarquable).

Du 20 novembre au 19 décembre 2023 inclus, informez-vous et donnez-nous votre avis :

  • Participez à la réunion publique du mardi 5 décembre 2023, de 19h à 20h30 à la salle des fêtes de la mairie annexe du 14e arrondissement
  • Rencontrez les commissaires enquêteurs lors des permanences en mairie du 14e arrondissement (20 novembre, 14 décembre, 19 décembre), à la Cité Universitaire (28 novembre), dans les locaux de l’Association Française d’Astronomie (9 décembre) ou par téléphone (2 décembre). Réservation sur le site : https://www.enquete-publique-garererb-citeu.fr

Une synthèse de l’ensemble des contributions sera rédigée à l’issue de la consultation et consultable sur notre site.

Le calendrier du projet

  • Du 20 novembre au 19 décembre 2023 : enquête publique
  • 2023 : démarches administratives
  • 2024 : Dépôt et instruction du permis de construire
  • 2025 à 2027 : réalisation des travaux
  • 2027 : mise en service

Pour en savoir plus

Consultez nos réseaux sociaux : 

Modernisation