Pour nos voyageurs
Assurer la protection de nos voyageurs
La RATP a mis en place, dès 1995, un PC dédié à la sécurité, composé de deux salles identiques l’une exploitée par la RATP et l’autre par la brigade des réseaux ferrés.

Le PC Sécurité est un poste de commandement qui permet de décider d'interventions en temps réel sur les réseaux dès que la sécurité des voyageurs ou des agents se révèle menacée. La maîtrise de la sécurité dans les transports publics se fonde sur la conjonction d'un partenariat humain efficace et d'une technique optimisant la rapidité de décision et la réactivité du commandement.

La vidéoprotection constitue un outil indispensable dans la chaîne de sécurisation, en complémentarité d’une présence humaine dense et réactive. Les dispositifs de vidéo protection viennent en complémentarité et interactivité de tous les équipements liés à l’intervention et à la coordination opérationnelle avec les forces de police ; Ils participent à une dynamique de protection avec ses composantes d’anticipation, de préservation, de défense plutôt que de simple surveillance.

Grace à ce dispositif très maillé, la RATP, sur réquisitions judiciaires, met  les images enregistrées par les caméras de vidéoprotection à la disposition des services enquêteurs de la Police et de la Gendarmerie.

  • Tranquillité des clients
  • Levée de doute sur réquisition
  • Protection des voyageurs, du personnel et des installations
  • Anti-terrorisme
  • Aide à la maintenance
  • Sécurité à l’exploitation

Près de 20 000 caméras de vidéo embarquées dans les bus et les trams. Dans les espaces métro et le RER : près de 10 000 caméras consultables en temps réel dans les PC de sécurité de la RATP et de la police et en temps différé durant 72 heures (uniquement sur réquisition du procureur de la République).

Par ailleurs, les rames et trains de nouvelle génération ou rénovés sont dotés d’un matériel vidéo ; les images sont enregistrées sur disques durs et peuvent également être visualisées, selon le type de matériel, par le conducteur.

Chiffre-clé

6000
exploitations vidéo, via plus de 10000 caméras fixes dans les espaces et plus de 30000 caméras embarqués dans les matériels roulants.

Pour assurer la protection des personnes et des biens sur ses réseaux, la RATP a développé de multiples moyens parmi lesquels le groupe cynotechnique. Leur mission est de renforcer les équipes du GPSR (groupe de protection et de sécurité des réseaux) en particulier sur les lieux réputés difficiles. De plus, la reconnaissance du professionnalisme de cette entité permet aujourd’hui d’élargir ses missions à la formation et à l’expertise.

Une habilitation officielle

Le groupe cynotechnique de la RATP est habilité à valider la valeur opérationnelle d’une équipe maître-chien et leur aptitude à sillonner dans les espaces publics. Par l’arrêté du 20/01/2014 publié au journal officiel du 30/01/2014, le groupe cynotechnique de la RATP forme l’agent de sécurité cynophile au contact du public et délivre ainsi le diplôme de niveau V. Ce titre est enregistré au répertoire national de la Certification Professionnelle (http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=euro&fiche=18120).

Pour cela, un terrain spécialement aménagé, est dédié à l’entrainement technique des équipes et aux formations. Pour les chiens, la formation porte sur :

  • Un comportement irréprochable en termes de position, posture, réaction et obéissance
  • Une aptitude réelle à distinguer rencontres conviviales, bousculades conflictuelles et danger potentiel
  • Une compréhension des ordres de son maitre et une obéissance absolue

Accréditations

Chiffres-clés

Sécurité Prévention