Travaux Été RER A

Toutes vos questions

Vous avez des questions sur les travaux, nous y répondons.

Travaux / Chantier

En quoi consistent exactement les travaux d’été du RER A ?

Les travaux de renouvellement des voies du RER A consistent à remplacer l’intégralité des voies, du ballast et des systèmes d’aiguillage des trains. Au total d’ici 2021 ce sont 24km de voies et ballast qui doivent être renouvelés et 28 aiguillages remplacés entre Nanterre-Préfecture et Vincennes. Une opération complexe  qui nécessitait l’interruption totale du trafic 24h/24 chaque été pendant 4 semaines jusqu’en 2018 et ensuite pendant 7 semaines à 9 semaines la nuit, les week-ends et une période complète de 2019 à 2021.

Pour en savoir plus sur le comment des travaux, lire l’article ici.

N’était-il pas plus intéressant/pratique de fermer 4 semaines cet été plutôt que de fermer partiellement pendant 7 à 9 semaines l’été durant 3 années ?

Cette option a bien été envisagée. Cependant, le programme travaux de l’édition 2019, 2020 et 2021 auraient nécessité plus de 4 semaines de coupures. De plus, à l'Est, contrairement à Nation lors des étés précédents, la gare de Vincennes, terminus pendant les interruptions, n’est pas assez capacitaire pour accueillir les flux liés en dehors des semaines de fermeture complète mi-août, période la moins chargée de l’année.

C’est pourquoi le programme des travaux négocié avec IDFM prévoyait deux phases :

  • Interruption totale de trafic entre 2015 et 2018 pendant 4 semaine chaque été
  • Nuits longues et week-ends entre 2019 et 2021 allant de 7 à 9 semaines.

Pourquoi les travaux se déroulent-ils en été ?

Les travaux ont lieu en été car c’est la période de trafic la plus faible de l’année. L’interruption du trafic sera moins pénalisante pour les voyageurs et permettra d’effectuer les travaux plus rapidement. Cette fermeture estivale sera également l’occasion de réaliser d’autres travaux qui auraient nécessité des coupures et des suspensions de service à d’autres moments.

Pourquoi les travaux durent-ils si longtemps ?

D’ici 2021, ce sont au total 24km de voies qui doivent être renouvelés et 28 aiguillages remplacés sur le tronçon central de la ligne A du RER, entre NanterrePréfecture et Vincennes. Pour pouvoir réaliser ces travaux en limitant au maximum la gêne occasionnée auprès des voyageurs, la RATP a écarté la solution des travaux de nuit, les 4 premières années, car ils se seraient étalés sur de trop nombreuses années et auraient imposé un ralentissement de la circulation incompatible avec la nécessité de transporter chaque jour plus d’un million de voyageurs. La solution retenue par la RATP a été de séquencer les travaux et de procéder à une fermeture totale des gares concernées chaque été comme suit :

- interruption totale de trafic entre 2015 et 2018 pendant 4 semaines chaque été;

- nuits longues et week-ends entre 2019 et 2021 allant de 7 à 9 semaines.

Comment avancent les travaux ? Qu’est-ce qui a été déjà fait et que reste-t-il à faire ?

Les travaux de renouvellement des voies et du ballast sur le RER A ont déjà permis de renouveler 17,4 km de voies et 17 aiguillages, ce qui est conforme aux prévisions initiales. D’ici 2021, il reste 6,6 km de voies et 11 aiguillages à remplacer.

La fermeture de l’été 2021 sera-t-elle sur le même principe ?

En 2021, la durée des travaux sera de 9 semaines, entre Nanterre—Université et Auber.

Quelles améliorations ces travaux entrainent-ils  pour les voyageurs ?

L’objectif premier des travaux de renouvellement des voies et ballast du RER A est de faire face à l’augmentation constante du trafic sur la ligne la plus fréquentée d’Europe (+20% en 10 ans, 320 millions de voyageurs par an). En renouvelant ses voies pour accueillir les nouveaux trains à deux étages (Mi09), déployés depuis 2017, le RER A accroît de 30% sa capacité d’accueil et renforce donc le confort pour ses voyageurs. Par ailleurs en garantissant une sécurité, une fiabilité et une disponibilité optimales de ses infrastructures grâce aux travaux de renouvellement de ses voies, le RER A renforce sa performance.

Il y avait 400 personnes mobilisées sur le chantier entre 2015 et 2018 et seulement 100 depuis 2019. N’est-ce pas pour cette raison que les travaux durent plus longtemps. Avec davantage de personnes les travaux ne pourraient-ils pas être plus courts ?

  1. En interruption complète, le chantier est organisé en 3 postes de travail alors qu’un seul poste n’est possible en nuit longue. En moyenne sur l’été, le personnel mobilisé instantanément est donc moins important.
     
  2. La contrainte de remise en service après chaque nuit ou chaque week-end ne permet pas de travailler simultanément sur des linéaires aussi importants que les années précédentes, seules quelques dizaines de mètres ne peuvent être traitées chaque nuit. Ainsi, il n’est pas utile de mobiliser instantanément autant de personnel sur le chantier.

L’exploitation du RER reprendra-t-elle normalement chaque matin aux horaires habituels ?

Effectivement, en dehors des périodes d’interruption, la circulation des RER est prévue conformément à l’offre de transport d’été contractualisée avec IdFM.

Pourquoi le tronçon interrompu comprend encore la portion de ligne comprise entre Auber et Nation qui a déjà été interrompue quatre ans de suite ?

Tout d’abord, il faut continuer le renouvellement des voies entre Gare de Lyon et Nation commencé en 2019. Cela n’était pas possible avant 2019 car l’inter-gare était utilisée pour retourner les trains stoppés au terminus provisoire Nation.
Ensuite, si les travaux se concentrent essentiellement entre l’entrée du tunnel du tronçon central du RER A et Gare de Lyon, il est nécessaire d’interrompre le trafic entre les gares d’Auber et Vincennes en raison des installations de retournement qui y sont implantés et qui permettent l’exploitation séparée de la ligne.

Comment les trains effectueront leur retournement en gares de Nanterre—Université, La Défense, Auber et Vincennes ?

Comme les années précédentes, les trains déposeront les voyageurs à quai, repartiront en sans voyageurs en arrière-gare pour changer de voie et revenir sur le quai opposé. Les gares Nanterre—Université, La Défense, Auber et Vincennes bénéficient d’installations de retournement permanentes. En savoir plus sur le retournement des trains.

Est-ce qu’il y aura des retards le matin à prise de service ?

L’objectif des 100 personnes mobilisées en permanence sur le chantier est d’éviter tout retard à prise de service. Si un aléa technique se produisait au cours d’une nuit de chantier, les équipes s’efforceront d’informer au mieux les voyageurs de la situation.

Sur le planning initial de 2015, il n’était prévu qu’une fermeture en nuit longue et week-end entre 2019 et 2021. Pourquoi des périodes complètes de fermeture vont-elles avoir tout de même lieu ?

Ces semaines d’interruption totale des circulations permettent aux 100 personnes mobilisées en permanence sur le chantier de travailler de manière optimale sur des travaux lourds. En effet, par exemple, des opérations délicates et longues doivent avoir lieu. Les semaines de fermeture, en concentrant les opérations lourdes, permettent de réduire au maximum le risque de remise tardive des voies lors des fins de nuits longues.

Information/ Renseignements/ Canalisation

Solutions alternatives