Au quotidien

« Trafic perturbé pour cause d’avarie » : qu’est-ce que ça veut dire ?

Quand nous vous annonçons que le trafic est perturbé ou interrompu en raison d’une avarie, cela peut recouvrir plusieurs choses. Nous vous expliquons tout.

Une avarie, c’est un incident, souvent de nature mécanique. Par extension, nous utilisons aussi ce terme pour parler de dégâts, de dommages sur un véhicule ou même d’une détérioration subie au cours d’un transport.

Nos trains étant dotés de nombreux dispositifs de sécurité, en cas d’avarie matérielle, il suffit que l’un d’entre eux se déclenche pour provoquer l’action des freins et l’arrêt du train. Avec le haut niveau de maintenance préventive mis en place par la RATP, ces anomalies, si elles ne sont pas impossibles, restent malgré tout rares.

Les avaries peuvent aussi concerner les installations fixes.
Les incidents les plus courants sont liés à la signalisation
. Lorsqu’un, signal reste anormalement allumé au rouge, cela entraîne l’arrêt obligatoire des trains à cet endroit. Une procédure de sécurité peut alors être mise en place pour autoriser le franchissement en toute sécurité de ce signal, sous certaines conditions, en attendant l’arrivée des mainteneurs qui vont réparer cette anomalie.
Les conducteurs et régulateurs sont formés à ces procédures mais cela prend nécessairement plus de temps et le trafic est donc ralenti ou interrompu jusqu’à réception de l’autorisation de reprise du service normal, une fois les travaux de remise en état achevés. Les causes de ce type de panne sont multiples : anomalie électrique, fusible hors service, aiguillage endommagé, etc…

Retour sur incident Maintenance Information voyageur Coulisses Exploitation transport