Pour nos voyageurs
Relation avec les associations de consommateurs
Les organisations de consommateurs agréées et la RATP entretiennent des relations dans le cadre d’une structure de concertation depuis 1996. Un protocole institutionnalise le dialogue engagé et définit les modalités de concertation. Chaque mois, des sujets d’actualité sont partagés et discutés et des nouveaux projets sont expliqués et suivis. Un rapport annuel diffusé aux associations et disponible sur le site internet de la RATP permet de synthétiser les travaux de l’année. Par ailleurs, une « lettre aux associations » est éditée chaque trimestre et largement distribuée au monde associatif et institutionnel.

Téléchargez les lettres aux associations

A noter : afin de donner un corps pragmatique à cette volonté d’amélioration en continu, la FNAUT, Île-de-France Mobilités et la RATP ont mis en place les « Témoins de ligne », les témoins volontaires expriment leurs remarques (dysfonctionnements, propositions d’améliorations, éléments appréciés…) au travers de témoignages relatifs à leurs trajets. Les témoignages et les réponses apportées par la RATP font l’objet d’un rapport annuel publié par les 3 partenaires.

Bilan 2018 des Relations avec les Associations de consommateurs

Comme chaque année, les réunions d’échange avec les représentants des associations de consommateurs et d’usagers des transports ont été très riches en 2018. Elles ont permis d’aborder de nombreux thèmes importants pour notre entreprise et ses voyageurs en Île-de-France. Ces réunions favorisent un échange régulier autour du développement des transports publics franciliens pour les années à venir. Vous en trouverez ci-dessous le bilan :

Le Rapport 2017 du Médiateur

Le Rapport annuel du Médiateur de la RATP est en ligne. Le nombre de saisines de la Médiatrice de la RATP a progressé de près de 71% en 2017.

Le Médiateur a été saisi de 1682 dossiers en 2017.

Ses décisions ont été favorables ou partiellement favorables aux clients dans 61% des dossiers traités.

Pour mémoire, les principaux motifs de non recevabilité sont de 4 ordres : saisine échappant à la compétence du Médiateur, rejet de la Médiation (non-transmission par le requérant des documents demandés par le Médiateur) et concernant les infractions, saisine précoce (le service clientèle n'a pas été préalablement saisi), saisine tardive (intervenue au-delà du délai de deux mois ayant suivi l'infraction).

Engagements Relations avec les voyageurs Médiateur