Au quotidien

Immersion dans le centre d’entretien des trains du RER B

Nombreux sont ceux qui, quotidiennement, passent le long des infrastructures de maintenance de Massy. De l’entretien des rames aux dépannages du quotidien, c’est entre les voies de circulation des RER B et C que se situe l’un des points névralgiques de la ligne B permettant d’assurer le bon fonctionnement des trains. Zoom sur ces installations.

Dans le cadre de l’exploitation du RER, la sécurité ferroviaire implique un entretien rigoureux et régulier du matériel. En effet, chaque rame est susceptible de parcourir jusque 800 kilomètres par jour, ce qui nécessite une surveillance régulière. Chaque train fait l’objet d’un entretien préventif a minima toutes les quatre à cinq semaines. 10 voies de maintenance accueillent ainsi les 155 trains qui constituent le parc affecté à l’exploitation sur le RER B (116 MI79 et 39 MI84). Pour ce faire, 250 collaborateurs se relaient sept jours sur sept pour assurer la maintenance des trains de la ligne.

Un petit tour en fosse

L’atelier dispose d’un vérin en fosse. Sa fonction ? Permettre l’accès sous les trains et ainsi opérer la dépose des organes lourds situés sous ceux-ci. Les agents peuvent ainsi remplacer les bogies moteurs qui pèsent environ 12 tonnes chacun ou effectuer le reprofilage des roues. En pratique, une heure est nécessaire pour usiner un essieu, soit deux roues, et chaque train en compte 16.

Massy

Centre de dépannage des trains

Lorsque vous poursuivez votre trajet au départ de Massy-Palaiseau, vers Orsay ou Saint-Rémy-lès-Chevreuse, vous longez sur votre droite un second bâtiment, lui aussi partie intégrante du site de Massy : le Centre de Dépannage des Trains (CDT). Sa fonction est claire : accueillir au plus vite les rames sur lesquelles une avarie a été constatée. Les agents qui y officient – et qui sont susceptibles de se déplacer sur la ligne en temps réel en cas d’impact fort sur les circulations – opèrent les réparations dans les meilleurs délais, avec pour objectif de rendre les trains de nouveau opérationnels au plus vite.

Un robot nettoyeur bientôt modernisé

L’atelier de Massy est équipé d’un robot permettant le nettoyage des bogies porteurs du train, sous la caisse. Leur entretien est indispensable, une fois par an sur chaque train, pour éviter que la graisse et la poussière ne s’accumulent sur les bogies. Il faut seulement trois heures au robot pour effectuer un cycle complet sur deux bogies porteurs d’un train.

Le saviez-vous ?

20
trains
passent chaque jour en moyenne aux ateliers de Massy

1,2 kilomètre d'essai

A l’image des constructeurs automobiles, le centre d'entretien de Massy dispose de sa propre voie d’essai. La longueur de cette dernière (1200 mètres) ne permet évidemment pas les pointes de vitesse (50 km/heure est le maximum autorisé). Objectif : tester la capacité de freinage du matériel et analyses les potentielles pannes en temps réel.
 

Et après ?

Aujourd’hui, le centre de Massy assure à lui seul l’entretien de la totalité des rames de la ligne. En effet, si la ligne est exploitée par SNCF au nord et la RATP au sud, seule la RATP est en charge de l’intégralité de la maintenance de ces trains. Un second atelier, en cours de construction à Mitry-Claye (nord) devrait être opérationnel d'ici à la fin 2021. Sa mise en service permettra de disposer d’une capacité d’infrastructures nécessaire pour lancer, dès 2022, des travaux de modernisation de l’atelier de Massy afin d’accueillir le futur matériel de la ligne, le MING (matériel interconnecté nouvelle génération).

Pour d'autres informations sur tout ce qui se passe sur le RER B, consultez le blog dédié en cliquant ici

Blog RER B
Ligne RER B