Au quotidien

Un jour, une station : Abbesses, sous la « Butte »

Découvrez les particularités de la station Abbesses située sur la ligne 12 du métro. Une station remarquable sous de nombreux aspects.

La station Abbesses est mise en service en octobre 1912 sur la ligne A (actuelle ligne 12) du réseau Nord-Sud. Alors que la Compagnie du métropolitain de Paris (CMP) exploite la quasi-totalité du réseau de métro, la compagnie concurrente du Nord-Sud fait son apparition en construisant et en exploitant les lignes A et B (actuelle partie nord de la ligne 13).

Les « Dames de Montmartre » et la Place des Abbesses

Son nom provient de la Place des Abbesses sous laquelle elle est située, nommée ainsi en l’honneur des 46 abbesses qui ont dirigé l’abbaye des Dames de Montmartre. Les Bénédictines de Saint-Pierre-de-Reims dont la supérieure nommée abbesse, s’installent, à partir du XIIe siècle, dans l’abbaye fondée sur les ordres de Louis VI et la reine Adélaïde de Savoie, à l’emplacement de l’ancienne église de Montmartre, laquelle appartenait aux moines de Saint-Martin-des-Champs. Au XVIIe siècle, des travaux importants sont entrepris. On distingue alors deux abbayes : l’abbaye “d’en-bas” et l’abbaye “d’en-haut” qui sera peu à peu abandonnée au profit de la première. L’entrée principale de l’abbaye “d’en-bas” se trouve à l’angle des rue Yvonne-Le-Tac et des Abbesses. Pendant la Révolution, tous les édifices de l’abbaye “d’en-bas” sont évacués et vendus comme Biens nationaux en 1792. Ils sont démolis quelques temps plus tard.

Abbesses

Montmartre et ses artistes

Cette station est la seule du réseau à desservir la mythique butte Montmartre qui est, à partir du XIXe siècle, le quartier favori des artistes. Renoir y peint son Moulin de la Galette, Picasso, Braque, Van Dongen, Max Jacob, Apollinaire y laissent éclater leur talent au Bateau-Lavoir. Ce coin de Paris évoque également l’époque légendaire des cabarets et des chansonniers : le Chat Noir d’Aristide Bruand, Le Lapin Agile, le Mirliton, etc., qui incarnent l’esprit français mais surtout parisien. 

Une entrée de métro de style Art nouveau créée par Hector Guimard

Une particularité de la station réside dans son édicule couvert de style Art nouveau créé par Hector Guimard et considéré comme l’un des plus beaux du réseau. Situé historiquement à Hôtel-de-Ville, il est déplacé à la station Abbesses en 1974, créant par là un contresens historique, les stations du Nord-Sud possédant des accès en fer forgé beaucoup plus sobres que les entrées Guimard. 

Entrée du métro Abbesses, 1974 - Collection RATP
Entrée de la station Abbesses, 2001 - Aurore Meignan, RATP
Entrée de la station Abbesses - RATP
Entrée de la station Abbesses, 2009 - Gilles Aligon, RATP

La station la plus profonde du réseau

Située non loin du point culminant de la « Butte » et ses 131 mètres, la station de métro Abbesses est la plus profonde du réseau, le niveau du rail étant placé à 30 mètres en dessous de la chaussée. Pour en permettre l’accès, deux puits ont été creusés, l’un d’eux accueillant des ascenseurs, l’autre un escalier à deux volées hélicoïdales imbriquées. 

Abbesses

Les œuvres picturales des escaliers

Depuis 1984, ces célèbres volées d’escaliers accueillent des œuvres picturales. A l’occasion de la rénovation de la station en 2007, elles reçoivent pour l’une une fresque murale des artistes de l’association Paris-Montmartre, et l’autre des photographies de l’artistes Jacques Habbas évoquant la Butte Montmartre.  

Fresque réalisée dans les escaliers en colimaçon, 2007 - Gérard Dumax, RATP
Fresque, 2007 - Gérard Dumax, RATP
Fresque, 2007 - Gérard Dumax, RATP
Fresque, 2007 - Gérard Dumax, RATP
Fresque, 2007 - Gérard Dumax, RATP
Fresque, 2007 - Gérard Dumax, RATP
Fresque, 2007 - Gérard Dumax, RATP

Une architecture et un design soignés

Pour se différencier, la compagnie du Nord Sud soigne l’architecture et le design de ses stations. L’espace est aéré et la voûte est ornementée d’une céramique décorative qui s’étire d’un quai à l’autre. Le nom de station est inscrit sur des carreaux de faïence en blanc sur fond bleu, les couloirs sont parcourus de frises avec un motif en forme de vagues, et l’on retrouve les initiales NS entrelacées autour des encadrements publicitaires. 

Dans les années 1960, comme beaucoup de stations de la ligne 12, Abbesses est carrossée, c'est-à-dire recouverte d’un revêtement métallique comprenant des cadres publicitaires. Lors de sa rénovation en 2007, le décarrossage de la station permet de remettre à jour le style Nord-Sud d’origine.  

Quai de la station Abbesses, 2009 - Gilles Aligon, RATP
Station Abbesses - Gilles Aligon, RATP
Patrimoine