Pour la planète et la ville
Restructuration des Ateliers Vaugirard
Depuis 2016, les travaux de restructuration des « Ateliers Vaugirard » dans le XVème arrondissement de Paris battent leur plein. A l’horizon 2029, ce projet industriel et immobilier aboutira à la création d’un véritable quartier en cœur de ville.

Les ateliers ferrés de Vaugirard accueillent, depuis 1910, les activités de maintenance de la ligne 12 du métro, sur un site d’une superficie de 2,3 hectares. Bien plus qu’une rénovation d’infrastructures, le programme de modernisation porté par le groupe RATP et ses filiales immobilières RATP Real Estate et RATP Habitat va aboutir à la création d’un nouveau quartier parisien mixant activités industrielles, habitat et équipement public. Ce projet d’envergure s’inscrit dans le protocole d’accord signé avec la ville de Paris, pour la création de 2000 logements dans la capitale d’ici 2024.

vaugirard
Bertrand Chabrol
Les Ateliers Vaugirard en 1992
Bertrand Chabrol

2,3 hectares restructurés en deux temps

Dans un premier temps, l’atelier d’entretien des véhicules de maintenance des infrastructures va céder la place à un atelier de maintenance des équipements électroniques et électropneumatiques ainsi qu’à la construction de trois lots de logements privés ou sociaux. Plus précisément, cela concernera 235 logements, une halte-garderie et des commerces de bouche. Dans un second temps, la restructuration de l’atelier de maintenance des trains (AMT) de la ligne 12 va s’accompagner de la réalisation d’environ 50 logements sociaux (lot D). Ces quelque 285 logements (54% social, 46% privé) seront construits de part et d’autre d’une nouvelle voie publique reliant l’impasse Villa Lecourbe à la rue Théodore Deck.

vaugirard

Autre caractéristique du projet, la dimension environnementale

L’aménagement du site a en effet été conçu de façon à réduire les nuisances liées au chantier, optimiser les performances énergétiques des bâtiments ou encore verdir les espaces avec des toitures végétalisées, des « jardins suspendus » au-dessus des ateliers, des balcons et des terrasses aménagées.

Le saviez-vous ?

10 000 m² environ de surfaces végétalisées sur l'ensemble du projet (toitures, terrasses et venelle).

vaugirard
Lambert David/ONEBLOCK
Lambert David/ONEBLOCK

Calendrier du projet

  • 2016 > 2018 – Travaux préparatoires (phase 1 – AME)
  • 2019 – Début du gros œuvre, fondations, terrassement
  • 2020 – Début de la construction de l’Atelier de Maintenance des Équipements (AME) et des logements du lot B
  • 2021 – Début de la construction des logements du lot C / Début des travaux préparatoires de l’AMT
  • 2022 – Début de la construction des logements du lot A / début de la construction de l’atelier de maintenance des trains (AMT)
  • 2023 - Mise en service de l’AME et livraison des logements des lots B et C
  • 2024 – Livraison des logements du lot A 
  • 2025 – Démarrage des travaux des logements du lot D
  • 2026 – Livraison des logements du lot D
  • 2029 – Livraison de l’AMT
vaugirard
Hamdi Chref
Hamdi Chref

Le point sur l’avancée du chantier

Les travaux de la phase 1 ont été marqués par la pose spectaculaire de méga-poutres au premier étage de l’Atelier de Maintenance des Équipements (AME). Ce nouvel atelier doit être mis en service en 2023. Il laisse déjà découvrir la moitié de sa structure. Les équipes du groupement d’entreprises Cardinal Édifice s’activent pour la réalisation du gros oeuvre. Dalles, poutres, poteaux, voiles (murs) et escaliers ont pris forme jusqu’au deuxième étage. La pose en juillet de la charpente aux dimensions hors normes a été un moment fort du chantier. Ses poutres, qui mesurent jusqu’à 30 mètres de long et pèsent jusqu’à 50 tonnes, ont été livrées par convois exceptionnels, de nuit comme l’exige la réglementation, et installées de jour, sur les horaires de chantier habituels.

D’autre part, les travaux préparatoires aux opérations de construction de l’AMT de la phase 2 vont débuter en février 2021.

Début des travaux de la phase 1 de la restructuration des Ateliers Vaugirard de 2017 à 2020 - Réalisation : DEVISUBOX

Maîtrise d’œuvre du projet :

  • Concepteur du projet urbain et architecte de l’Atelier de Maintenance des Équipements : Dominique Lyon Architectes
  • Architectes du Lot A de logements privés : Hamonic et Masson & Associés 
  • Architectes du lot B de logements sociaux : Christ & Gantenbein et Margot Duclot Architectes Associés
  • Architecte du Lot C de logements privés : Ibos et Vitart
  • Architecte de l’Atelier de Maintenance des Trains : RATP
  • Architectes du lot D de logements sociaux : Atelier Martel et  Abinal & Ropars

Pour plus d'informations sur le projet